mardi 22 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Décès de deux anciens du GIGN et de l’EPIGN
Photo d'illustration (Photo GIGN).

Décès de deux anciens du GIGN et de l’EPIGN

Deux anciens sous-officiers du GIGN et de l’EPIGN sont décédés dans la nuit de mardi à mercredi, le premier dans un accident, le second des suites d’une longue maladie.

Rodolphe Ratte, 51 ans, adjudant au GIGN de 2000 à 2010, a trouvé la mort dans un accident de moto. Marié et père de sept enfants, il travaillait depuis avril 2018 dans l’équipe de sûreté du Puy du Fou en Vendée. Il était adjudant de réserve. Brevet 214 du GIGN, Rodolphe Ratte venait du commando marine Jaubert . Il était plongeur d’intervention opérationnelle au GIGN et avait appartenu à la cellule de tir longue distance. Ses obsèques seront célébrées vendredi à 14h30 en l’église de Saint-Germain-de-Princay (Vendée).

Jacques Fouetilloux, 62 ans, (brevet EPIGN 140) avait appartenu à l’escadron 9/11 parachutiste de la gendamerie mobile, devenu EPIGN, de 1979 à 1983. Il était chef d’escadron de réserve et titulaire de la Médaille militaire. La cérémonie aura lieu samedi à 11h30 au crematorium de Tonneins (Lot-et-Garonne).

L’Essor présente ses condoléances à leurs familles et à leurs camarades

P-M.G

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. mchel Virgo

    Condoléances aux familles des deux gendarmesvd’unités spéciales.

  2. Je présente toutes mes Condoléances aux familles des Gendarmes de l’unité du GIGN ainsi que de l’unité de
    L’EPIGEN

    Cordialement
    CB

  3. Jean-Marie LEFRANCQ

    RIP, toutes mes condoléances aux familles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *