dimanche 29 mars 2020
Accueil / Vie des personnels / Communiqué de l’Essor et l’UNPRG après les attaques du SNOP et de Synergie
Le Snop ( syndicat national des officiers de police ) a cru malin de faire remarquer que la hausse des cambriolages constatée cette année se produisait dans la zone de gendarmerie laissant à penser que dans la zone de police tout allait bien ...

Communiqué de l’Essor et l’UNPRG après les attaques du SNOP et de Synergie

Le Snop ( syndicat national des officiers de police ) a cru malin de faire remarquer que la hausse des cambriolages constatée cette année se produisait dans la zone de gendarmerie laissant à penser que dans la zone de police tout allait bien …

L’ ESSOR et l’UNPRG, dans un premier temps,tiennent à préciser que la gendarmerie a une zone d’action qui couvre 95 % du territoire et que la dispersion des résidences secondaires y rend plus facile les cambriolages . En revanche il y a moins d’homicides qu’en zone de police ( cf Marseille), mais nous n’aurions pas eu le mauvais goût de le signaler si le SNOP ne s’était livré au jeu infantile du « c’est pas moi c’est l’autre ».

Dans un deuxième temps une des raisons invoquée pour le rattachement de la gendarmerie au ministère de l’intérieur était de mettre fin à la rivalité entre les forces de l’ordre . C’est manifestement raté. Le plus simple, alors ,serait de revenir en arrière et de laisser les syndicats de police “se déchirer entre eux”. Dans la foulée, Synergie, l’autre syndicat des officiers de police, critiquant l’ouvrage “l’espion du Président” qui vient de sortir, ne peut s’empêcher de fustiger les gendarmes qui, obéissant aux ordres du Préfet de Corse mirent le feu à une paillote.

Décidément, il est temps de remettre les gendarmes à la Défense où ils étaient protégés par leur ministre.

Un commentaire

  1. Décidément nos chers syndicalistes policiers sont beaucoup plus d’enclin à critiquer qu’à s’employer dans ce qu’ils appellent leur cœur de métier ! Mais ce n’est pas grave, ils sont en train de se faire ” bouffer “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *