lundi 26 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Communiqué de “L’Essor” et de l’UNPRG suite aux propos du SICP
Dans sa déclaration préalable à la commission administrative paritaire (CAP) de mutation du 16 octobre 2012, le président du Syndicat indépendant des commissaires de Police (SICP), Olivier Boisteaux, s'est livré à une charge violente envers la Gendarmerie que nous ne pouvions laisser sans réponse.

Communiqué de “L’Essor” et de l’UNPRG suite aux propos du SICP

Dans sa déclaration préalable à la commission administrative paritaire (CAP) de mutation du 16 octobre 2012, le président du Syndicat indépendant des commissaires de Police (SICP), Olivier Boisteaux, s’est livré à une charge violente envers la Gendarmerie*.

Accusant l’Arme de “tentations impérialistes” et évoquant “les coups de boutoir d’une Institution marginale”, le président du syndicat estime, notamment, que “l’affaire d’Annecy a montré les limites du savoir faire des gendarmes” et que “certains officiers de hauts rangs de l’Arme vont toujours plus loin dans leur entreprise de dénigrement de la Police.

“L’ Essor” et l’UNPRG, surpris par une violence de ton peu habituelle, qui fait d’ailleurs douter de la faculté d’expression de certains commissaires de Police qu’on croyait plus avertis, s’insurgent contre une volonté explicite de vouloir engager la Police et la Gendarmerie dans une politique de guerre intestine qui ne peut que réjouir les délinquants.

Ils en appellent à l’arbitrage du ministre de l’Intérieur en lui demandant de bien vouloir inciter ce syndicat a plus de lucidité ou, pour un reprendre un terme qui nous est cher, de circonspection

* Retrouvez le texte complet d’Olivier Boisteaux en cliquant ici.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. BERNARD

    A toutes fins utiles, je vous signale que la promotion au grade de commissaire divisionnaire d’Olivier BOISTEAUX a été annulée par jugement du TA de PARIS du 17 décembre 2013 à la suite de la requête de Jacqueline JAN BERNARD, commissaire principale de Police.
    Après l’annulation des tableaux d’avancement 2011, 2012, au grade de commissaire divisionnaire,c’est donc une troisième annulation contentieuse.
    Toutes ces annulations ne semblent guère avoir d’effet sur les pratiques et les entorses au statut.
    Je vous souhaite bonne réception de ce message en ce début d’année 2014 et vous adresse mes bons voeux. Pour Pierre qui va bientôt quitter la gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.