mardi 29 septembre 2020
Accueil / A la Une / Le commandant du GIGN promu général
Colonel Hubert Bonneau, chef du GIGN depuis le 1er septembre de la même année

Le commandant du GIGN promu général

Le colonel Hubert Bonneau, commandant le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) depuis le 1er septembre 2014, a été promu au grade de général de brigade.

Par ailleurs, la générale de brigade Isabelle Guion de Méritens, commandant l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN), a été promue générale de division.

Le général de brigade Didier Quenelle, sous-directeur des compétences à la direction des personnels militaires, est promu général de division et nommé chef adjoint de l’Inspection générale.

Voici les autres promotions d’officiers supérieurs de la Gendarmerie publiées le 8 juillet au Journal officiel.

Au grade de général de brigade :  colonel François Fabre ;   colonel Jacques Plays ;  colonel Pierre Casaubieilh ; colonel Armando De Oliveira.

Crowdfunding campaign banner

4 Commentaires

  1. Félicitations à Tous et Toutes! souhaitant que les nouvelles marques de champ vous concernant ne soient pas saborder par un exécutif dans l’ignorance des process terrain qui vous caractérises, très cordialement Michel Maurel

  2. PLACEAU

    Qu’en est-il au juste de la lettre anonyme écrite par des gendarmes du GIGN concernant le Colonel Bonneau ?

  3. MARECHAL, Roland

    La Gendarmerie, est une Institution, qui à plus de deux milles ans, et qui doit vivre encore des siècles. Je suis né, comme dit l’adage, avec un képi sur la tête, ainsi que mes enfants. Concernant la Médaille Militaire, normalement, en 2007, je devais la posséder, pour 29 ans de service, au grade de Gendarme. Je suis parti en retraite en 2009, avec 36 ans 7 mois et 10 jours, avec le grade d’Adjudant, sans l’avoir perçu. Un rapport a été transmis à Monsieur le Ministre de la Défense, ainsi qu’une lettre explicative à Monsieur le Directeur de l’Essor (Monsieur TREVISE), en 2010, l’expliquant. Monsieur TREVISE, m’a répondu quelques jours après, qu’effectivement, le Ministère de la Défense m’a oublié complètement, et que j’aurais dû la percevoir à 29 ans de service, soit en 2003. Ayant transmis une demande auprès de Monsieur le Ministre de la Défense, la réponse est, que je n’aurais pas satisfaction, car je devait être mis sur la liste des personnels qui l’auraient dans quelques années. En effet, l’attente serait entre 20 et 30 ans? Ministre actuel de la Défense à promis (vu dans l’Essor de 2012 ou 2013), que les S/Officiers de Gendarmerie, qui ne l’auraient pas eus avant 2017, l’auraient avant son départ, courant 2017. A ce jour, je pense à un oublie, de Monsieur le Ministre de la Défense. J’ai travaillé 12 années au Ministère, comme S/Officier au Commandement Militaire. Pensez-vous qu’il serait possible, que Monsieur le Ministre, s’engage dans ses promesses, avant 2017?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *