vendredi 25 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Cérémonie aux Invalides pour le général Beaudonnet
Lors d'une séance de dédicace à l'escadron de Sélestat le 28/09/2013
Lors d'une séance de dédicace à l'escadron de Sélestat le 28/09/2013

Cérémonie aux Invalides pour le général Beaudonnet

Le général Louis Beaudonnet, l’officier le plus décoré de la Gendarmerie dont il était une grande figure très respectée, est décédé la semaine dernière à l’âge de 90 ans à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris.

Ses obsèques ont été célébrées mardi matin dans la cour d’Honneur de l’Hôtel national des Invalides. Il avait commandé dans la Gendarmerie mobile et dans la prévôté (Police militaire accompagnant les déplacements de forces armées françaises à l’étranger).

L’officier le plus décoré de la Gendarmerie

Né le 25 octobre 1923, engagé volontaire en 1941, puis élève gendarme en 1943, Louis Beaudonnet a mené sa carrière en Indochine, au Togo, puis à nouveau en Indochine et en Algérie jusqu’en 1966. Il servit ensuite en Gendarmerie mobile à Bron, près de Lyon, puis au sein des forces françaises à Fribourg en Allemagne, comme commandant de la prévôté.

Il termina sa carrière en 1981, à la tête du 2ème groupement de Gendarmerie mobiles à Maisons-Alfort dans le Val-de-Marne.

Le général Beaudonnet était grand officier de l’ordre de la Légion d’honneur et grand’croix de l’ordre national du Mérite. Croix de guerre 1939-45, Croix de guerre des Théâtres d’opérations extérieure et de la Croix de la Valeur militaire, il avait été cité à dix reprises.

Il portait également de nombreuses décorations françaises et étrangères.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *