vendredi 30 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Assemblée nationale : le budget de la Gendarmerie et de la Police adopté

Assemblée nationale : le budget de la Gendarmerie et de la Police adopté

L’Assemblée nationale a adopté vendredi le budget 2014 de la Police et de la Gendarmerie, quelques jours après des annonces de Manuel Valls pour tenter d’apaiser une série de critiques.

Socialistes, écologistes et radicaux de gauche ont voté pour les crédits 2014 de la mission Sécurités (Police, Gendarmerie, Sécurité civile, Sécurité routière), “les meilleurs possibles dans un contexte financier difficile” (+1,1% à 18,3 milliards, pensions comprises), tandis que le Front de Gauche s’est abstenu. UMP et UDI ont voté contre un budget jugé “en trompe-l’œil”, pas à la hauteur d’une “très forte augmentation” de la délinquance et de violences s’étendant désormais aux zones rurales, notamment pour les cambriolages.

162 emplois créés dans la Gendarmerie en 2014

Sur ce budget compris dans les priorités du gouvernement, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a insisté sur l’effort en direction des personnels de la Police et de la Gendarmerie, à la fois sur les effectifs et sur la rémunération.

“En 2014, tous les départs à la retraite seront encore remplacés dans la Police et la Gendarmerie” et les deux forces connaîtront des créations d’emplois (243 dans la Police, 162 dans la Gendarmerie) auxquelles s’ajouteront des recrutements d’adjoints de sécurité et de gendarmes adjoints volontaires, a-t-il ainsi souligné. Mais comme cela sera “loin de compenser les suppressions effectuées entre 2008 et 2012”, il faudra “continuer à travailler à des réorganisations internes pour utiliser au mieux les ressources”, a précisé Manuel Valls.

Il a aussi évoqué la reprise de la progression des moyens d’investissement “pour la première fois depuis 2007”, redémarrage “modeste mais qui interrompt la tendance néfaste”. Et ce, quasiment une semaine après avoir annoncé le déblocage de 111 millions d’euros d’ici la fin d’année pour la Police et la Gendarmerie, après que plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer les difficultés budgétaires.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.