mardi 18 juin 2019
Accueil / L'actualité PACA / Un ancien gendarme d’Istres parmi les sous-préfets promus hors classe

Un ancien gendarme d’Istres parmi les sous-préfets promus hors classe

Nicolas Martranchard, sous-préfet d’Albertville depuis septembre 2015, ancien officier de gendarmerie,  figure dans la liste des sous-préfets promus sous préfets hors classe publiée au journal officiel .

Nicolas Martranchard qui a été intégré dans la préfectorale en 2013 a été directeur de cabinet du préfet de la Guadeloupe, après avoir été directeur de cabinet du préfet de l’Aude en 2012.

Originaire de Pessac en Gironde , il a quitté la gendarmerie au grade de chef d’escadron et a notamment commandé la compagnie de gendamerie d’Istres (13). Il est diplômé d’état-major. Il avait débuté sa carrière comme aspirant,  rédacteur à la revue de la gendarmerie nationale avant d’être secrétaire général adjoint en charge de la communication, de la petite enfance, de l’urbanisme et des affaires culturelles à la mairie de Meyreuil (Bouches-du-Rhône).

Reçu au concours d’officier, il a été commandant en second de compagnie à la compagnie de gendarmerie de Libourne à sa sortie de l’EOGN.

Ce juriste titulaire d’un  D.E.S.S administration des collectivités locales, université René Descartes Paris VIl, d’un diplôme universitaire de sciences criminelles. Il est auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de Sécurité et de Justice. (INHESJ)

“L’Essor” félicite ce sous-préfet pour cette promotion et cette brillante carrière.

 

A voir également

Le siège de l'Inspection générale de la Gendarmerie nationale, au fort de Vanves (Crédit photo: Capture d'écran Google maps).

L’étonnante évaluation d’une gendarme par celui qu’elle avait dénoncé à Stop-discri

Le Défenseur des droits pointe des lacunes dans le traitement des affaires de discrimination dans la Gendarmerie après une affaire impliquant la Garde républicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !