dimanche 29 novembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Ajaccio : un gendarme se suicide avec son arme de service
Paysage corse (Photo d'illustration L'Essor).

Ajaccio : un gendarme se suicide avec son arme de service

Un gendarme s’est suicidé avec son arme de service dimanche dans une caserne d’Ajaccio, a indiqué mardi la région de Gendarmerie de Corse dans un communiqué. Agé de 42 ans et membre de la brigade de recherches, le militaire s’est tué dans les locaux de la caserne Bacchiochi, siège de la région de Gendarmerie.

Arrivé en Corse il y a quelques mois, il était marié et père d’un fils de 17 ans. Le dernier suicide d’un membre des forces de sécurité en Corse remonte au 20 novembre 2014. Une capitaine de police s’était suicidée par balle au commissariat de Bastia.

Cinquante-cinq policiers et une vingtaine de gendarmes se sont suicidés en France en 2014, généralement avec leurs armes de service. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé le 25 janvier des mesures pour tenter d’enrayer ces suicides, notamment par le recrutement dans la police de psychologues.

Il n’y a pas de syndicats dans la Gendarmerie qui demeure un corps militaire. Dans la police, les organisations syndicales dénoncent le surmenage et des difficultés liées au manque d’effectifs et de moyens et la “politique du chiffre” face à la délinquance.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.