samedi 28 novembre 2020
Accueil / Vie des personnels / 600 km à vélo pour rendre hommage aux victimes des attentats

600 km à vélo pour rendre hommage aux victimes des attentats

Trois gendarmes du Psig du Teil (Ardèche) ont parcouru près de 600 km en deux jours, les 23 et 24 mai, pour rendre hommage aux victimes des attentats. Ils ont atteint le 25 mai le siège de la Gendarmerie à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) où ils ont remis une sculpture créée par l’un d’entre eux.

Un hommage à tous les professionnels intervenus

« 600 km pour la paix », c’est le nom de la sculpture réalisée par Patrick Bouschon, 49 ans, passionné de vélo comme ses deux autres compagnons de route. « En tant que gendarmes, je pense que les attentats nous ont très fortement marqué. Je me suis dis qu’il fallait faire quelque chose pour rendre un hommage personnel à tous les professionnels intervenus lors des attentats ainsi que les victimes », explique t-il.

La sculpture en fer forgée créée par Patrick Bouschon
La sculpture en fer forgée créée par Patrick Bouchon – DR

La scuplture, d’une trentaine de kilos, est composée d’un socle métallique avec les photos des victimes des attentats (Charlie Hebdo, Bataclan, Saint-Quentin-Fallavier). Au centre, un grand stylo décoré des sigles des différentes forces d’intervention mobilisées lors de ces tragédies (GIGN, Raid, Samu, pompiers,…) est tenu en équilibre par un vélo représentant le défi que se sont lancés les trois gendarmes.

Des cyclistes aguerris

A une moyenne d’environ 34 km/heure, Patrick Bouschon et ses deux collègues, le maréchal des logis-chef Xavier Dubuc, 45 ans, et le gendarme adjoint volontaire Julien Leydet, 23 ans, sont des cyclistes aguerris. Patrick Bouschon, deux fois vice-champion Rhône-Alpes de cyclisme aux championnats de France militaire a enchaîné les compétitions durant 25 ans dans une dizaine de clubs cyclistes. Julien Laydet compte déjà à son palmarès une 7ème place aux championnats de France de cyclisme Gendarmerie et une médaille d’or au Tour de la Provence dans la catégorie cadet.

Du Teil à Issy-les-Moulineaux en passant pas Givors, Beaune, Auxerre et Orly, les gendarmes ont exclusivement emprunté des routes départementales, segmentant leur trajet en quatre demi-étapes.

Ils ont été encadrés par quatre personnes, dont un gendarme de la Brigade motorisée (BMO) du Teil pour leur ouvrir la voie, et trois autres personnes à bord d’un minibus dont le conducteur, un soigneur et une personne chargée du ravitaillement.

Les gendarmes ont également pu compter sur différents partenaires du Teil et de Montélimar pour financer leur parcours. Ils ont été encouragés au départ par des représentants de l’Association française contre les myopathies. Deux motards de la Garde républicaine à moto d’Orly les ont escortés jusqu’à leur arrivée à Issy-les-Moulineaux. Au siège de la Gendarmerie, ils ont remis la sculpture lors d’une cérémonie organisée le mercredi 25 mai en présence de représentants du GIGN, du Raid, des pompiers de Paris et d’autres invités.

Nathalie DELEAU

Crédit photo : DR

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.