samedi 24 août 2019
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / [Série d’été] Le jour où… Nordahl Lelandais a avoué (vidéo)

[Série d’été] Le jour où… Nordahl Lelandais a avoué (vidéo)

Ce mercredi 14 février, la neige recouvre les montagnes de l’Isère. De nombreux journalistes attendent le début d’une conférence de presse sur l’affaire de la disparition de la petite Maëlys. Quelques minutes avant ce rendez-vous, un coup de théâtre survient : le corps de l’enfant vient d’être retrouvé. André Veyret, journaliste de L’Essor, nous raconte cette journée décisive.

Lire aussi sur L’Essor: Maëlys : acculé par l’enquête des gendarmes, Lelandais craque

“Nordahl Lelandais est dans un véhicule du peloton de gendarmerie de haut-montagne de Grenoble équipé pour aller sur ce chemin enneigé, explique André Veyret. La nuit va tomber, la plupart des gens imaginent que Nordahl Lelandais a voulu faire une promenade dans la nature. La conférence de presse est à 18h. Tout le monde est présent quand un gendarme annonce qu’on vient de découvrir le corps de Maëlys.”

Six mois d’attente

Cela fait six mois que la famille de la jeune victime attend la vérité. Maëlys, 8 ans, avait disparu au cours d’une soirée de mariage organisée dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère). Quelques jours plus tard, un homme de 35 ans, ancien maître-chien exclu de l’armée,  est placé en garde en vue. Les enquêteurs sont intrigués : Nordahl Lelandais a soigneusement nettoyé sa voiture le lendemain du mariage. Le suspect a réponse à tout. Mais il est finalement acculé dans ses retranchements par les preuves scientifiques patiemment récoltées par les experts de la Gendarmerie.

“Les gendarmes avaient constaté qu’un véhicule ressemblant à celui de Nordahl Lelandais avait circulé au moment de la disparition, rappelle André Veyret. Une caméra montrait qu’il y avait une personne en robe.” Finalement, c’est une tâche de sang retrouvée par les experts de la Gendarmerie dans la voiture du suspect, depuis mis en examen pour meurtre, qui conduira à ces aveux.

L’enquête autour de Nordahl Lelandais s’est depuis élargie. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement l’une de ses cousines et d’être impliqué dans la disparition du caporal Arthur Noyer à Chambéry. Une cellule spéciale, Ariane, composée d’une poignée d’enquêteurs du service central du renseignement criminel a été mise en place par la Gendarmerie pour passer au crible la vie de cet homme. Devenu désormais un suspect potentiel dans de nombreuses affaires de disparition.

Gabriel Thierry

A voir également

Les honneurs militaires rendus au gendarme Sébastien Berger (Vidéos)

Les honneurs militaires ont été rendus ce mardi 20 août au gendarme Sébastien Berger, à Beauvais. (60). Ce militaire du PSIG de Compiègne, est décédé dans un accident de la circulation mercredi 14 août.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *