samedi 23 mars 2019
Accueil / A la une / Gilets jaunes : la Gendarmerie mobilise 60000 militaires, du jamais vu! (Vidéo du général Lizurey)

Gilets jaunes : la Gendarmerie mobilise 60000 militaires, du jamais vu! (Vidéo du général Lizurey)

VBRG à Saint-Astier (Photo DC/L’Essor)

Du jamais vu. Un dispositif sans précédent avec pour la première fois depuis des décennies la mobilisation des VBRG comme L’Essor l’a annoncé en exclusivité ce jeudi.

Lire aussi sur L’EssorInfo L’Essor – Une quinzaine d’engins blindés de la Gendarmerie seront déployés samedi

Ce samedi, la Gendarmerie s’est mise en situation de faire face à l’adversité à l’occasion de la journée d’action des gilets jaunes que le gouvernement prévoit comme étant à “hauts risques ” notamment à Paris mais aussi en province. Elle a même été classée “rouge”.

Invité de Jean-Pierre Elkabach sur Cnews ce vendredi matin, le directeur général, le général d’armée Richard Lizurey a annoncé que “la quasi-totalité des effectifs de gendarmerie mobile, sera déployé”

3500 réservistes engagés

La journée verra l’engagement de 106 escadrons sur 109 sur la totalité du territoire national, qu’il s’agisse de la métropole ou de l’outre-mer. (…) Il n’y a aucun précédent de cette ampleur. Les opérations précédentes ont conduit à engager jusqu’à 90 escadrons”, a déclaré le patron des gendarmes qui s’est aussi adressé en interne aux gendarmes en début de semaine avec une vidéo.
Le général Lizurey a estimé à 60.000 gendarmes, mobiles et  départementaux “qui sont consacrés à la gestion de la manifestation de l’ordre public et aussi à la  gestion du quotidien parce que la police de la sécurité du quotidien ne connaît pas de pause”.

Samedi dernier, ce sont 37000 gendarmes qui ont été mobilisés dont 112 ont été blessés. Le peloton autoroutier de Narbonne a aussi été incendié et saccagé. Les gendarmes ont évité le pire grâce à leur sang-froid.

3500 réservistes seront engagés ce week-end a précisé le directeur général.

Lire aussi sur L’Essor :Peloton d’autoroute de Narbonne incendié : “en infériorité numérique, les gendarmes ont pris la bonne décision en se retirant” (actualisé) 

Le GIGN ainsi que les antennes régionales du GIGN qui ont d’ailleurs participé à un entraînement en milieu de semaine à Millau avec les forces aériennes ont été mises en “alerte renforcée”  a encore annoncé le “DGGN”.

Concernant les VBRG, non seulement 12 d’entre eux seront mobilisés sur Paris mais, selon nos informations,  deux exemplaires stationnés à Saint-Astier au centre d’entraînement de Saint-Astier (CNEFG) ont pris la route pour être déployés dans le sud est et dans le sud ouest.

“Il y a déjà eu des mises en alerte de véhicules blindés à la faveur d’émeutes il y a quelques années en banlieue. En revanche, c’est la première fois qu’ils sont engagés dans cette configuration et ce volume“, a précisé Richard Lizurey en rappelant que la mission première de ces engins est la “protection contre les projectiles, les cocktails Molotov, les boules de pétanque”.
Dans son message adressé aux gendarmes sur le réseau interne, le DGGN a chiffré le nombre de blessés à 223 au sein de l’arme

Bilan de la Gendarmerie 

518 interpellations, 347 gardes à vue, 223 gendarmes blessés depuis le 17 novembre, début du mouvement des “gilets jaunes”. 

 

 

 

A voir également

Cours généraux, marche au pas, habillement, connaissance des grades,...L'Ecole de Gendarmerie vise à parfaire toutes ces connaissances théoriques et pratiques. Crédit : M.Guyot/Essor.

Concours de sous-officier de Gendarmerie d’octobre 2019 : les dates et les modalités

Les dates et les modalités pour le concours de sous-officier, session d’octobre 2019, ont été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *