samedi 24 février 2018
Accueil / Tag archives :

Tag archives :

Affaire Maëlys : les gendarmes ont retrouvé la “quasi-totalité” des restes de la fillette

Les gendarmes ont retrouvé la “quasi-totalité” des restes de Maëlys ce jeudi au cours des recherches engagées sur les indications du principal suspect, Nordahl Lelandais. C’est le  procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat qui l’a annoncé. “La quasi-totalité du squelette, ainsi que les vêtements et une chaussure” ont …

Lire la suite >>

Maëlys : acculé par l’enquête des gendarmes, Lelandais craque

C’est le dénouement dramatique d’une enquête remarquable menée par les gendarmes de l’Isère et de la section de recherches de Grenoble, commandée par le lieutenant-colonel Plunian. Et ce malgré de déplorables embûches, notamment une enquête ouverte par le procureur pour  “violation du secret de l’instruction », et une pression médiatique colossale. …

Lire la suite >>

Maëlys : l’avocat du suspect réfute la chronologie établie par les gendarmes

L’avocat du suspect mis en examen pour enlèvement et meurtre dans l’affaire de la petite Maëlys a répondu par média interposé ( BFM) au procureur Jean-Yves Coquillat. Me Alain Jacubowicz conteste notamment la chronologie des faits établie par les gendarmes de l’Isère. Parole à la défense. Quatre jours après le”réquisitoire …

Lire la suite >>

Incendie criminel à Meylan : un cadenas avait été posé sur le portail d’entrée de la brigade

Le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat a jugé jeudi “particulièrement inquiétant” que les gendarmes et leurs familles aient été “directement visés” dans l’attaque de la brigade de Meylan en Isère survenue dans la nuit. Il  a confirmé qu’un cadenas avait été posé sur le portail d’entrée de la brigade …

Lire la suite >>

Meylan : le procureur juge “particulièrement inquiétant” que les gendarmes et leurs familles aient été “visés”

Version actualisée Le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat a jugé jeudi “particulièrement inquiétant” que les gendarmes et leurs familles aient été “directement visés” dans l’attaque de la brigade de Meylan. L’incendie de quatre voitures et d’une moto dans l’enceinte de la gendarmerie aurait pu avoir des conséquences …

Lire la suite >>