samedi 26 septembre 2020
Accueil / Tag archives : (page 8)

Tag archives :

L’appel au calme de Cazeneuve dans l’affaire Adama Traoré

Gendarme (Photo S.D L'Essor).

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a appelé ce vendredi vendredi à un “retour au calme” à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) après de nouveaux épisodes de violences dans la commune, où est décédé Adama Traoré lors de son interpellation en juillet. Dans un communiqué, le ministre indique avoir reçu vendredi place Beauvau …

Lire la suite >>

L’avocate de trois gendarmes dans l’affaire Traoré : « On cherche à décrédibiliser les forces de l’ordre »

Des gendarmes mobiles à l'entrainement (M. Guyot/Essor)

Le dossier judiciaire de la mort d’Adama Traoré le 19 juillet, lors de son arrestation à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), vise à « décrédibiliser les forces de l’ordre », assure Me Caty Richard, l’avocate des trois gendarmes qui ont tenté d’interpeller ce jeune homme de 24 ans.

Lire la suite >>

Une manifestion à Paris pour réclamer justice pour Adama Traoré

Réservistes de la Gendarmerie à la brigade territoriale autonome (BTA) de Mer. Crédit : ND.

Plusieurs centaines de manifestants ont défilé samedi dans le centre de Paris pour réclamer “justice pour Adama“ Traoré, mort le 19 juillet lors de son interpellation par les gendarmes dans le Val-d’Oise, a constaté une journaliste de l’AFP. Les manifestants – 800 selon la police – ont marché de la place du …

Lire la suite >>

Mort d’Adama Traoré : l’enquête dépaysée à Paris

Photo d'illustration (Photo S.D L'Essor).

L’instruction a été dépaysée à Paris. Par ailleurs, les trois premiers gendarmes à être intervenus sortent de leur silence par la voix de leur avocate. L’information judiciaire ouverte après la mort d’Adama Traoré, jeune homme de 24 ans décédé lors de son interpellation par les gendarmes en juillet à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), a été …

Lire la suite >>

Adama Traoré: la contre-expertise écarte les violences, la famille réclame une 3e autopsie

La contre-expertise effectuée sur le corps d’Adama Traoré, mort le 19 juillet lors de son interpellation dans le Val-d’Oise, n’a mis en évidence “aucune trace de violences” selon le procureur, mais la famille a réclamé jeudi une troisième autopsie pour “découvrir la vérité“. “La contre-expertise ne fait état d’aucune trace de violences susceptible d’expliquer le …

Lire la suite >>