lundi 12 avril 2021
Accueil / Sports / Trois nouveaux athlètes de haut niveau dans les rangs de la Gendarmerie
Les athlètes Marjorie Delassus (canoë-kayak), Florian Bouziani (para-cyclisme) et Antoine Adelisse intègrent les rangs de la Gendarmerie nationale en tant que sportifs de haut niveau. (Photo: Gendarmerie)
Les athlètes Marjorie Delassus (canoë-kayak), Florian Bouziani (para-cyclisme) et Antoine Adelisse intègrent les rangs de la Gendarmerie nationale en tant que sportifs de haut niveau. (Photo: Gendarmerie)

Trois nouveaux athlètes de haut niveau dans les rangs de la Gendarmerie

Trois athlètes viennent de rejoindre les rangs de la Gendarmerie avec le statut de sportifs de haut niveau de la Défense.

Les trois athlètes Marjorie Delassus (canoë-kayak), Florian Bouziani (para-cyclisme) et Antoine Adelisse (ski freestyle) ont signé leur contrat de sportif de haut niveau de la Défense – gendarmerie. Ils ont paraphé leur engagement lors d’une visite de l’Ecole de gendarmerie de Fontainebleau et ont été accueillis par le commandant de l’école, le colonel Guillaume Jacquet. Ces trois sportifs, qui sont en pleine préparation pour les Jeux olympiques, rejoignent également l’Armée des champions.

Marjorie Delassus, une jeune femme pressée

Recrutée au grade de maréchale des logis, en qualité de sous-officière commissionnée de la Gendarmerie, Marjorie Delassus a intégré le Bataillon de Joinville au Centre national des sports de la Défense (CNSD). Née en 1998, la Paloise est une jeune femme pressée. Elle, qui double canoë et kayak, était plutôt programmée pour les JO de Paris en 2024. Mais en octobre dernier, la Béarnaise s’est qualifiée pour ceux de Tokyo, l’été prochain, dans la catégorie des céistes. Elle a obtenu son ticket olympique, lors d’une compétition organisée à domicile, à Pau. Elle disputera donc cet été, ses premiers JO. Chez les jeunes, Marjorie Delassus est une athlète déjà reconnue au niveau international. Elle a notamment remporté un titre de championne d’Europe et une 4e place aux championnats du monde des moins de 23 ans.

Marjorie Delassus est déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo. (Crédit-photo : Gendarmerie nationale)
Marjorie Delassus est déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo. (Photo: Gendarmerie nationale)

Florian Bouziani, les Jeux paralympiques dans un coin de la tête

Ancien pilote de motocross, la vie de Florian Bouziani a failli basculer en octobre 2013. Il est brûlé à 90% lors du terrible incendie qui ravage l’atelier dans lequel il travaille. Son pronostic vital est alors engagé. Il intègre le service des grands brûlés de la Conception de Marseille. Malgré d’importantes cicatrices, de pieds paralysées et d’une amputation de l’index droit, il parvient à se rétablir, doucement, grâce à un courage hors du commun. Le vélo devient rapidement familier et indispensable car il s’en sert pour sa rééducation. Puis, Florian Bouziani y prend goût. En 2019, il attaque les compétitions en paracyclisme. A ce jour, il compte à son palmarès deux titres de champion de France de contre-la-montre. L’athlète est “fier de pouvoir à la fois porter et représenter les couleurs de l’Armée des champions”. Son objectif est simple: se qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo l’été prochain.

Florian Bouziani espère se qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo. (Crédit-photo : Gendarmerie nationale)
Florian Bouziani espère se qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo. (Photo: Gendarmerie nationale)

Le skieur Antoine Adelisse pour casser les codes

On ne présente plus Antoine Adelisse dans le milieu du Big Air, une discipline du ski freestyle extrêmement spectaculaire, avec notamment des sauts de 20 mètres de long et 6 mètres de haut. Avant la crise sanitaire, l’athlète avait déjà remporté une épreuve de Coupe du monde en République Tchèque, et surtout une victoire lors des X Games en Europe.

Dès la reprise des compétitions début 2021, il est resté sur la même dynamique. Il a notamment obtenu une seconde place en Coupe du monde, en Autriche, une médaille d’argent aux X Games à Aspen et un succès lors de l’étape de Coupe d’Europe aux Arcs, début février. Dans un an, lors des JO d’hiver de Pékin, il fera partie des favoris pour remporter l’or olympique.

Ces trois athlètes viennent donc agrandir l’équipe des sportifs de haut niveau de la Gendarmerie. Trois chances supplémentaires de médaille pour l’Arme!

Lire aussi: Les 17 sportifs de haut niveau de la Gendarmerie nationale: réponses à 5 questions

FS

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Retraite

    Il faudrait savoir si l’on recrute, avec l’argent du contribuable, des gendarmes pour lutter contre la criminalité ou pour faire su sport. On ne peut pas dire qu’Il faut augmenter les effectifs et constater que les effectifs en place sont occupés à faire du sport, voire des activités ludiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.