L'Essor

Tir à l’arc : après l’or en Croatie, la maréchale des logis Lisa Barbelin décroche la médaille d’argent en Turquie

Lisa Barbelin vient de décrocher sa seconde médaille internationale. (Crédit-photo DR)

Lisa Barbelin vient de décrocher sa seconde médaille internationale. (Crédit-photo DR)

Après son premier titre international obtenu en Croatie, Lisa Barbelin obtient la médaille d’argent à Antalya, en Turquie.

Pas une cible ne résiste aux flèches de la maréchale des logis Lisa Barbelin. Le week-end dernier, à Antalya, en Turquie, l’archère de la Gendarmerie nationale s’est qualifiée pour sa seconde finale de suite d’un Grand Prix Européen. Elle a échoué d’un rien face à l’Espagnole Elia Canales. A égalité sur l’ensemble du match, 2-2, il a fallu un tir de barrage pour départager les finalistes. La pensionnaire de l’Insep s’est inclinée d’un point malgré un excellent 9 lors de cette ultime flèche.

Pour un petit point, elle passe donc à côté d’une seconde victoire de suite au niveau international. Mais cette médaille d’argent fait tout de même le bonheur de l’athlète de 21 ans. “C’est énorme, je suis trop fière. Cette seconde place symbolise tout de même une médaille internationale et un podium, ça reste énorme”, explique-t-elle.

Lisa Barbelin est 14ème mondiale aujourd’hui

Depuis le début de l’année, Lisa Barbelin est sur un petit nuage. En mars dernier, elle avait signé le premier titre international de sa carrière, à Porec, en Croatie, lors d’une autre étape d’un Grand Prix Européen. “Ce début de saison est exceptionnel. Il me lance parfaitement pour la suite, avec la volonté d’aller loin dans mes objectifs, afin pourquoi pas de créer la surprise aux Jeux Olympiques de Tokyo”, souligne l’archère qui pointe, désormais, à la 14e place du classement mondial.

Lire aussi: Tir à l’arc: premier titre international pour la maréchal des logis Lisa Barbelin

Première étape de la coupe du Monde dès lundi

Ce week-end, Lisa Barbelin s’envole avec l’équipe de France de tir à l’arc à l’autre bout du monde. Direction Guatemala City pour la première épreuve de la Coupe du monde qui débute lundi. Après deux étapes européennes, elle va désormais livrer bataille avec les meilleures archères au monde. “Les Sud-Coréennes seront présentes, ce sont les meilleures au monde. J’ai hâte de me mesurer à elles, pour voir mon niveau. J’ai envie de savoir ce que je vaux. Me confronter au gratin mondial m’indiquera ensuite la marche à suivre dans ma préparation”. Car le point d’orgue de cette saison seront les Jeux Olympiques de Tokyo. Elle devra au préalable obtenir son billet pour le Japon. Pour cela, il lui faudra terminer à l’une des quatre premières places lors des championnats d’Europe d’Antalya, en Turquie, du 28 mai au 6 juin prochains.

FS