jeudi 4 mars 2021
Accueil / A la Une / L’incroyable séance Zátopek réalisée par deux athlètes de la Garde républicaine
obtenez le dossier "Réussir le concours de sous-officier"
Faustin Guigon et Mehdi Frère ont fait un clin d'oeil de l'histoire à Emil Zátopek. (Crédit-photo : DR)
Faustin Guigon et Mehdi Frère ont fait un clin d'oeil de l'histoire à Emil Zátopek. (Crédit-photo : DR)

L’incroyable séance Zátopek réalisée par deux athlètes de la Garde républicaine

Deux coureurs de la Garde républicaine ont réalisé un clin d’œil de l’histoire à Emil Zátopek en courant sa séance en 100×400 mètres sur piste.

Mehdi Frère et Faustin Guigon sont toujours en quête de défis qui sortent de l’ordinaire. Récemment, les deux athlètes de la Garde républicaine ont souhaité rendre hommage à l’immense Emil Zátopek. Comment ? En réalisant la séance “Zátopek”, un 100×400 mètres sur piste, en alternant les tours rapides et les tours lents. Pour rappel, Emil Zátopek est une légende de l’athlétisme après avoir notamment décroché trois médailles d’or lors des Jeux Olympiques de Helsinki sur 5 000 m, 10 000 m et en marathon. Le Tchèque, décédé en 2000, a également révolutionné l’approche des entraînements. Il avait notamment l’habitude de s’imposer d’énormes séances allant jusqu’à 100 x 400 mètres en “fractionné”. Zátopek pouvait courir jusqu’à 1 000 kilomètres par mois, rien que sur piste.

Mehdi Frère et Faustin Guigon ont couru 100X400 mètres sous le déluge. (Crédit-photo : DR)
Mehdi Frère et Faustin Guigon ont couru 100X400 mètres sous le déluge. (Crédit-photo : DR)

Une séance réalisée sous le déluge

En cette période si particulière où les compétitions se font rares, ils se sont donc “offert” cet entraînement hors-norme. Sur la piste du stade de Dugny, en région parisienne, les coureurs de la Garde Républicaine ont enchaîné 100 tours sous la pluie et dans le froid en variant les 400 rapides et lents. Mehdi Frère, meilleur marathonien français du moment (2h08’55 à Valence en décembre dernier), et Faustin Guigon, (1h07 de record au semi) ont bouclé les 40 kilomètres en 2h21’17. “L’objectif de cette séance était de prendre du plaisir et de se frotter à un entraînement légendaire. Les conditions étaient difficiles, avec le déluge durant la première heure. On a ainsi pu comprendre que Zátopek avait un sacré mental pour réaliser de telles séances“, explique Mehdi Frère.

Lire aussi : Mehdi Frère, nouveau leader du marathon français

Un exemple à ne pas suivre

Largement partagée sur les réseaux sociaux, la vidéo de cette séance a fait réagir. Certains ont approuvé l’entraînement des deux sportifs. D’autres en revanche estiment que cela pouvait aussi servir de mauvais exemple. “Beaucoup de retours ont été positifs et certains ont trouvé ça drôle. D’autres personnes m’ont aussi expliqué que ça pouvait être dangereux pour des athlètes moins expérimentés qui, en nous voyant, peuvent être tentés de reproduire cette séance”, détaille encore Mehdi Frère.

Envie de se frotter à l’histoire

Mehdi Frère et Faustin Guigon ont couru cette distance sur piste pour se frotter à l’histoire. “C’était pas une séance pour préparer un objectif, c’était pour le plaisir, pour voir comment s’entraînaient les légendes de l’époque comme Zátopek. On voulait se rendre compte de ce que cela représentait parce que nous avons changé de méthode depuis. Se frotter à l’histoire, c’est toujours intéressant”, conclut Mehdi Frère. Considéré comme l’un des grands espoirs du marathon français, Mehdi Frère a réalisé les minima pour disputer les JO l’été prochain à Tokyo. Même s’il a terminé premier français du dernier marathon de Valence, il n’est pas forcément assuré d’être présent au Japon. En effet, les critères de sélection pourraient ne retenir que les performances réalisées en 2019 et non pas de 2020. Il pourrait alors tenter de décrocher les minima olympiques dans une autre discipline.

F.S

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.