mardi 13 avril 2021
Accueil / Sports / La Gend’Run, une course caritative et connectée pour soutenir les Gendarmes de cœur
L'année passée, la Gend'Run avait rassemblé pas moins de 1700 participants. (Crédit-photo DR)
L'année passée, la Gend'Run avait rassemblé pas moins de 1700 participants. (Crédit-photo DR)

La Gend’Run, une course caritative et connectée pour soutenir les Gendarmes de cœur

La seconde édition de la Gend’Run se tiendra du 11 au 16 mai 2021, toujours en format connecté.

La course connectée et caritative pour soutenir l’association Gendarmes de Cœur, la Gend’Run, est de retour. Cette seconde édition de challenge virtuel et solidaire aura lieu du 11 au 16 mai 2021, au moment où le pays sera logiquement déconfiné.

Le principe de la Gend’Run est simple: chaque participant court ou marche sur la distance sur laquelle il s’est inscrit et sur le terrain de son choix. Chaque kilomètre parcouru rapportera ensuite un euro à l’association. La course est ouverte aux enfants (1 ou 3 km) et aux adultes (5, 10 ou 21 km). Nouveauté cette année: il sera possible de participer en duo sous forme de Run and bike. Chaque duo rapportera d’office 10 euros pour l’association Gendarmes de Cœur. “Le duo pourra aussi venir en roller, on laisse le champ libre, dans la bonne humeur. L’important, c’est de participer et de récolter des dons pour les Gendarmes de cœur, une association qui vient en aide aux familles de gendarmes et aux gendarmes”, explique Benjamin Percheron, adjudant à la brigade de Montrichard (Loir-et-Cher).

Lire aussi: Le cross de la Gendarmerie reporté au 29 juin

La Gend’Run, une grande communauté de gendarmes connectés

A la base, la Gend’Run, c’est un groupe de gendarmes connectés et passionnés de course à pied. Avec Marjolaine Cousset et Jérôme Pilu, deux autres gendarmes du Loir-et-Cher, Benjamin Percheron a créé l’année passée une équipe Gendarmerie pour participer au challenge connecté Les coureurs ont du cœur“L’équipe s’est ensuite transformée en groupe Facebook réservé aux gendarmes et à leurs famille. On est rapidement passé de 3 à 600 membres en quelques jours. Aujourd’hui, nous sommes plus de 1.300 membres. Les gendarmes n’ont pas fortement le temps d’aller dans les clubs. Ce groupe permet de rassembler, mais aussi d’aider les autres”, rappelle-t-il.

L'année passée, 12 000 euros avaient été récoltés à l'issue de la Gend'Run. (Crédit-photo DR)
L’année passée, 12.000 euros avaient été récoltés à l’issue de la Gend’Run. (Photo DR)

1.700 participants et 12.000 euros récoltés l’année passée

Preuve que la Gend’Run a vocation à aider les autres, la première édition de la course a été un énorme succès. L’année passée, quelques semaines à peine après le déconfinement, le challenge avait rassemblé pas moins de 1.700 participants. A part les duos, le modèle connecté était le même que celui proposé cette année. La Gend’Run avait notamment récolté 12.000 euros pour l’Association Etoiles Bleues qui vient en aide aux orphelins de la Gendarmerie. Même à distance, la seconde édition devrait rencontrer un succès aussi fort en termes de participations, et donc de dons. “Ce challenge est autant ouvert aux militaires qu’aux civils”, souligne d’ailleurs l’organisateur.

Besoin de sponsors

L’année passée, le nombre de participants avait grimpé en quelques jours. Les inscriptions seront ouvertes aux alentours du 11 avril. Pour l’instant, les organisateurs planchent encore sur quelques détails. “Nous sommes encore dans l’attente de quelques sponsors”, ajoute Benjamin Percheron. “Le contexte joue aussi en notre défaveur. Certains n’ont pas pu se réengager, d’autres donnent moins. Même pour offrir quelques lots, de nouveaux sponsors peuvent nous rejoindre. Nous mettons en œuvre une grande communication autour de l’évènement pour remercier aussi nos sponsors et partenaires”. Par exemple, cette année, chaque coureur, qui parrainera 20 coureurs, sera considéré comme ambassadeurs et recevra un t-shirt de la course avec le nom de tous les sponsors.

FS

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.