lundi 1 mars 2021
Accueil / A la Une / Figure du sport de la Défense, Ornella Pereira remporte le trophée “Femmes en Or”
Ornella Pereira remporte le trophée "Femmes en Or" 2021. (Crédit-photo : DR)
Ornella Pereira remporte le trophée "Femmes en Or" 2021. (Crédit-photo : DR)

Figure du sport de la Défense, Ornella Pereira remporte le trophée “Femmes en Or”

Dirigeante, formatrice et sportive reconnue au sein de la Fédération des clubs de la DéfenseOrnella Pereira remporte le trophée “Femmes en Or”.

Figure emblématique de la Fédération des clubs de la Défense (FCD), Ornella Pereira remporte le trophée “Femme en Or”. Cette distinction est décernée par le Comité régional olympique et sportif Île-de-France (CROS Île-de-France) grâce au vote de 92 ligues éligibles, toutes disciplines et fédérations confondues. Depuis plusieurs années, Ornella Pereira “déploie avec exemplarité les couleurs et l’esprit de nos institutions par son parcours et sa force d’engagement”, précise la FCD.

Elle enseigne au CSLG Prisma

Attachée de direction au sein de la Ligue Île-de-France-FCD, Ornella Pereira est aussi une athlète reconnue. La preuve : elle a décroché la médaille de bronze au dernier championnat d’Europe militaire de judo en Slovaquie. Elle a la réputation d’être infatigable sur les tatamis. Au quotidien, elle enseigne d’ailleurs au Club sportif et des loisirs de la Gendarmerie Prisma. Elle brille également par la continuité de ses actions initiées auprès des jeunes.  “Elle est  pédagogue, volontaire et loyale. Sa force de son engagement se reflète dans les services éminents passés, présents, futurs qu’elle rend au nom du monde associatif et sportif”, indique la Ligue IDF de la FCD. Initialement, la remise des prix aurait dû se tenir le 8 mars prochain. A cette date aura en effet lieu la journée internationale des droits de la Femme. En raison de la crise sanitaire, la cérémonie est repoussée à l’été 2021.

Ornella Pereira, ici portée par une autre judokate Mélanie Lefé. (Crédit-photo : DR)
Ornella Pereira, ici portée par une autre judokate Mélanie Le Fé. (Crédit-photo : DR)

Lire aussi : Les femmes de la Fédération des clubs de la défense à l’honneur avec la course Kil’Run

“Mise à l’honneur de femmes franciliennes exceptionnelles”

Particulière en raison de la crise sanitaire, cette huitième édition des “Femmes en Or”, a été maintenue sans aucune hésitation. Cinq femmes sont honorées, chaque année, dans les catégories traditionnelles (dirigeante, arbitre, formatrice, entraîneure et bénévole). Exceptionnellement, le CROS Île-de-France a ajouté une catégorie spéciale afin de récompenser une femme ayant permis la survie de son club, de sa Ligue ou de son Comité pendant la pandémie. “Dans ce contexte si particulier où la crise sanitaire sévit sans relâche, le mouvement sportif se doit de rester au plus proche de celles qui en incarnent les valeurs au quotidien. C’est pourquoi, la mise à l’honneur de femmes franciliennes exceptionnelles est maintenue pour cette saison sportive”, explique le CROS Île-de-France.

F.S

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.