lundi 23 novembre 2020
Accueil / A la Une / Des conseils pour garder la forme durant ce reconfinement
Adrien Raffault encourage la pratique sportive durant ce confinement. (Crédit-photo : DR)
Adrien Raffault encourage la pratique sportive durant ce confinement. (Crédit-photo : DR)

Des conseils pour garder la forme durant ce reconfinement

Adrien Raffault, coach sportif et influenceur de la Gendarmerie Nationale, délivre quelques conseils pour garder la forme durant ce reconfinement.

Les clubs et les milliers de licenciés de la Fédération des Clubs de la Défense (FCD) n’échappent pas à la règle. Pour eux, comme pour l’ensemble des Français, la pratique sportive s’est considérablement réduite avec la seconde vague de l’épidémie de Covid-19. Mais qui dit confinement et télétravail ne dit pas forcément être en rupture totale avec le sport. Bien au contraire, il est essentiel de continuer de bouger, même si les sorties, hors de chez soi, ne sont autorisées qu’une heure par jour, dans un rayon d’un kilomètre. Et si finalement, ce reconfinement était le point de départ de nouvelles habitudes sportives ? “C’est certain, il faut profiter de ce temps du reconfinement pour mettre en place de nouvelles pratiques sportives. C’est une opportunité à saisir, peu importe le niveau sportif. Ces habitudes resteront ensuite, après le déconfinement”, prévient Adrien Raffault, coach sportif, et influenceur qui réalise également des live et vidéos pour la Gendarmerie Nationale.

Une offre illimitée de cours en ligne

Comment se motiver à faire du sport seul quand on n’en a pas l’habitude ? Quand on déteste pousser les portes d’une salle de sport pour suivre un cours collectif ? Quand on ne prend aucun plaisir à faire du footing (pour le moment une heure par jour dans un périmètre d’un kilomètre autour de chez soi) ? “Le premier conseil est d’essayer les cours en live. Même si on déteste les salles de sports, on peut prendre du plaisir devant un écran ou avec un fichier à remplir ses objectifs. Les cours en live sont tellement nombreux et différents, qu’il est impossible de ne pas trouver son bonheur. Il faut tester et trouver le bon professeur en ligne”, explique Adrien Raffault. “L’offre de cours en ligne est illimitée, et à n’importe quelle heure avec les rediffusions. On peut en faire quand on veut et gratuitement “.

Lire aussi : Adrien Raffault, l’influenceur au service de la Gendarmerie nationale

Pour maintenir le lien entre collègues ou partenaires de club

Faire du sport, seul, au milieu de son salon peut ainsi casser une routine. “Et ça permet de s’évader mentalement et d’apporter à notre corps de l’adrénaline et de l’endorphine. Et surtout, on se sent bien dans sa tête après une séquence de sport”, insiste encore l’influenceur qui, comme lors du premier confinement, propose séances de sports en live. Même à distance, ces séances en live sont aussi l’occasion de maintenir le lien entre collègues ou partenaires de club. “On peut suivre un cours de sports au même moment entre amis et se fixer des défis. Il est également possible se partager des photos et des résultats. On se sent moins seul” .

Adrien Raffault propose des séances en ligne depuis le début du reconfinement. (Crédit-photo : DR)
Adrien Raffault propose des séances en ligne depuis le début du reconfinement. (Crédit-photo : DR)

Pas de fausses excuses pour ne pas changer ses habitudes

Enfin, ce second confinement est l’occasion d’améliorer son hygiène de vie, en respectant son sommeil, bien entendu. “On peut se fixer un programme avec des heures précises de réveil, de coucher, et même pour une petite sieste le midi. C’est l’occasion aussi de mettre en place de nouvelles habitudes comme du yoga pour se relaxer”. Au niveau alimentaire aussi, le changement peut s’opérer. “Il ne peut pas y avoir de fausses excuses pour retrouver une alimentation saine”, précise Adrien Raffault, avant de conclure : “celui, qui était habitué à la malbouffe car il ne rentrait pas chez lui le midi pour raisons professionnelles, doit impérativement profiter de cette période pour changer son alimentation”. Car les habitudes, prises maintenant, le resteront au moment du déconfinement. Et le changement sera durable !

Franck Seguin

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.