vendredi , 18 juin 2021

La maréchale des logis Rénelle Lamote a réalisé un finish exceptionnel sur 800 mètres pour décrocher les minima olympiques. (photo-archives CNSD)
La maréchale des logis Rénelle Lamote a réalisé un finish exceptionnel sur 800 mètres pour décrocher les minima olympiques. (photo-archives CNSD)

Athlétisme : énorme performance de la maréchale des logis Rénelle Lamote qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Grâce à un finish exceptionnel, Rénelle Lamote a décroché sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo sur le 800 mètres.

“Elle s’est arrachée”, comme on a coutume de dire pour qualifier un exploit sportif. Mardi soir, lors du meeting de Montreuil, Rénelle Lamote a réalisé la meilleure dernière ligne droite de toute sa vie sur le 800 mètres. A l’arrivée, elle décroche les minima olympiques pour Tokyo avec un chrono de 1’58’’68. Au passage, la maréchale des logis Lamote signe la quatrième performance française de tous les temps sur cette distance et la septième performance mondiale de l’année. Un véritable exploit ! Elle n’était plus allée aussi vite depuis 2016.

Lire aussi Boxe : le combat d’une vie de la gendarme Emilie Sonvico

Une émotion palpable sur la ligne d’arrivée

L’émotion était palpable pour Rénelle Lamote sur la ligne d’arrivée. Un poids venait de lui être enlevé de ses épaules. Comme un soulagement, enfin, elle était débarrassée de ces minima après lesquels elle courait depuis un moment. L’athlète de haut niveau de la Gendarmerie nationale avait d’ailleurs du mal à cacher ses larmes. “Le plus dur dans la préparation pour les Jeux olympiques, c’est de se qualifier. Ça fait deux ans que je ne respire plus”, a-t-elle expliqué. “Ça montre que le travail paie”.

Mardi soir, Rénelle Lamote avait du mal à réaliser le chrono qu'elle venait de signer. (capture d'écran Meeting de Montreuil)
Mardi soir, Rénelle Lamote avait du mal à réaliser le chrono qu’elle venait de signer (capture d’écran Meeting de Montreuil).

Gendarme depuis 2016

Née à Coulommiers en Seine-et-Marne, Rénelle Lamote a rejoint les rangs de la Gendarmerie nationale en 2016. Elle y a signé un contrat de gendarme adjoint volontaire, dans le cadre d’une carrière de sportif de haut niveau. Titrée à plusieurs reprises lors des championnats de France, l’athlète de l’Armée des champions, âgée de 27 ans, a notamment été vice-championne d’Europe à deux reprises, à Berlin en 2018, puis en salle à Glasgow en 2019. Cet été à Tokyo, elle participera à ses deuxièmes Jeux olympiques. A Rio, en 2016, elle avait été éliminée, dès les séries du 800 mètres.

F.S

One comment

  1. Dominique LOUVIEAUX

    Courage, maréchale des logis. On est avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.