dimanche 25 octobre 2020
Accueil / Société / Une webradio pour la Police nationale

Une webradio pour la Police nationale

La Police lance officiellement aujourd’hui sa webradio dans le but de mieux faire connaître son travail et d’améliorer son image. Elle permettra également de diffuser des messages de prévention et de faire découvrir l’actualité des services de police.

Lancée de manière expérimentale en mai dernier, la radio digitale de la Police nationale est téléchargeable sous forme d’application sur smartphones et tablettes tactiles en allant sur son site.

Elle affirme être la première police “au monde” à se lancer dans cette expérience de radio digitale.

La DGPN souhaite avec cette radio numérique “humaniser la Police nationale, en faisant connaître ses 140.000 hommes et femmes”, “renforcer le lien avec la population” ou “susciter des vocations”.

Les forces de l’ordre sur les réseaux sociaux

La radio se décline en trois grands types de chroniques: métiers, services à la personne et techniques d’enquête. S’ajoutent une vingtaine de podcasts, entre autres sur les “bons réflexes du conducteur”, “les traces biologiques” ou encore “le personnel des corps scientifiques”.

En décembre 2012, la Police avait annoncé à grand renfort de publicité qu’elle se lançait sur les réseaux sociaux — Facebook, Twitter et Flickr — afin d’aller “chercher les internautes là où ils se trouvent” et leur permettre de signaler les délits dont ils auraient connaissance.

Les gendarmes s’étaient eux aussi mis aux réseaux sociaux en ouvrant notamment des pages sur Facebook.

Pour télécharger la radio digitale de la Police, cliquez ici.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.