mardi 27 octobre 2020
Accueil / Société / Une jeune cambrioleuse confondue par des analyses effectuées sur de la matière fécale

Une jeune cambrioleuse confondue par des analyses effectuées sur de la matière fécale

Une adolescente de 13 ans a été identifiée comme l’auteure d’un cambriolage commis en 2012 dans la région toulousaine grâce à des prélèvements effectués sur de la matière fécale retrouvée sur les lieux de son forfait, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

La jeune fille, déjà connue des services de police pour de nombreuses affaires de vols, a été interpellée dans le Val-de-Marne vendredi pour un cambriolage commis en septembre 2012 dans un pavillon de Sevran (Seine-Saint-Denis), a indiqué la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Les policiers de la sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis, en charge de l’enquête, ont alors découvert que son ADN correspondait à celui retrouvé sur les lieux d’un autre cambriolage, commis à l’automne dans un pavillon de Saint-Alban (Haute-Garonne), près de Toulouse.

“Lors de ce cambriolage, la jeune femme avait fait ses besoins dans le fond du jardin”, a expliqué une source policière. Des analyses avaient alors été effectuées sur la matière fécale retrouvée sur le papier hygiénique. Lesquelles ont permis, “après comparaison”, de “confondre l’adolescente”, a précisé cette source. Déférée vendredi soir devant un juge pour enfants, l’adolescente a été laissée libre en attendant d’être jugée.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.