mercredi 29 janvier 2020
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Une femme gendarme tente de tuer son compagnon, lui aussi gendarme
La gendarme écrouée pour tentative de meurtre sur son compagnon qui est aussi un confrère (Photo d'illustration D.C L'Essor)
La gendarme écrouée pour tentative de meurtre sur son compagnon qui est aussi un confrère (Photo d'illustration D.C L'Essor)

Une femme gendarme tente de tuer son compagnon, lui aussi gendarme

Une femme gendarme a été mise en examen et écrouée début novembre pour tentative de meurtre sur son compagnon. L’homme, gendarme lui aussi, a été grièvement blessé par cinq balles tirées par sa compagne, semble-t-il avec son arme de service. Il se trouve toujours entre la vie et la mort.

Tentative de meurtre mais pas de légitime défense

Les faits remontent à la nuit du 8 au 9 novembre. Ils se sont déroulés au domicile de la victime, à Ciré-d’Aunis (Charente-Maritime). Cette commune de 1.300 habitants se situe au nord-ouest du département. C’est la femme, sous-officier de Gendarmerie en région parisienne, qui a prévenu les secours avant d’être interpellée sur les lieux du drame et placée en détention provisoire. La légitime défense n’a pas été retenue a indiqué le procureur de la République de La Rochelle, Laurent Zuchowicz. Ce dernier a communiqué sur ce drame ce mardi 26 novembre.

Lire aussi sur L’Essor : Un gendarme retrouvé mort à son domicile de fonction dans le Var

D’après les informations de Sud-Ouest, les faits découleraient “d’une mésentente au sein du couple, en crise depuis quatre ans”. Les deux militaires, âgés d’une quarantaine d’années, n’en continuaient pas moins à se retrouver le week-end. D’après les premiers éléments de l’enquête, confiée à l’Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN) en raison de la profession des intéressés, la victime était assise devant la télévision lorsqu’elle a été touchée par les tirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *