lundi 28 septembre 2020
Accueil / Société / Un syndicat de police lève une “grève du zèle” dans les aéroports
Alliance a décidé de lever un mouvement de "grève du zèle" contre la suppression d'un avantage social lié à l'ancienneté (ASA) des gendarmes et policiers. La crainte de sa suppression avait entraîné des mouvements sociaux samedi dernier.

Un syndicat de police lève une “grève du zèle” dans les aéroports

Alliance (premier syndicat de gardiens de la paix) a décidé de lever un mouvement de “grève du zèle” contre la suppression d’un avantage social prévu vendredi dans les aéroports parisiens, a-t-il annoncé.

Dans un communiqué, il indique “prendre acte des propositions du ministre” de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, ayant annoncé “la mise en place d’un nouveau système compensatoire”. Il argue que vendredi est un jour de grand départ en vacances en région parisienne.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé lundi le maintien pour l’instant d’un avantage social lié à l’ancienneté (ASA) des gendarmes et policiers, dont la crainte d’une suppression a entraîné des mouvements sociaux samedi dernier. “Tant qu’un nouveau système +compensatoire+” n’est pas mis en place “dans la concertation (…) personne n’est exclu de l’ASA”, avait indiqué le ministère, où ont été reçus lundi soir des responsables d’Alliance.

Cette réunion faisait suite à la “grève du zèle” de la police aux frontières (PAF) aéroportuaire, touchée selon Alliance par la suppression de cet avantage social, qui a semé la pagaille à Roissy et Orly samedi. Unité police SGP-FO (second syndicat) a annoncé mardi des “rassemblements” de policiers vendredi à Roissy et Orly, sans les annuler jusqu’à présent.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *