mercredi 30 septembre 2020
Accueil / Société / Un syndicat appelle à une manifestation de policiers le 7 avril
Unité-police SGP-FO, le second syndicat de gardiens de la paix, a appelé mercredi les policiers à manifester le 7 avril, à Paris, s'estimant insatisfait des promesses du gouvernement faites en 2015 à la suite d'une première manifestation.

Un syndicat appelle à une manifestation de policiers le 7 avril

Unité-police SGP-FO, le second syndicat de gardiens de la paix, a appelé mercredi les policiers à manifester le 7 avril, à Paris, s’estimant insatisfait des promesses du gouvernement faites en 2015 à la suite d’une première manifestation.

“Le compte n’y est pas”, a déclaré le porte-parole du syndicat, Nicolas Comte, en référence au plan promis le 22 octobre 2015 par le président Hollande. François Hollande avait reçu les représentants des policiers et des gendarmes après une manifestation de milliers de policiers, à l’appel de tous leurs syndicats, qui s’était tenue peu avant sous les fenêtres du ministère de la Justice à Paris.

Le président avait annoncé la mise en place d’un plan global pour les policiers et les gendarmes promettant des moyens, des améliorations de carrière et de travail selon un plan triennal. Le syndicat critique les “atermoiements de l’administration” chargée de mettre en oeuvre ce plan.

“Sans mesure indiciaire suffisante” et notamment une “revalorisation” de l’indemnité dite de sujétions spéciales (ISSP) – la “prime de risque” dans le jargon policier – “il n’y aura pas de signature d’accord”, dit le syndicat dans un communiqué. M. Hollande avait promis de recevoir à nouveau les représentants des policiers et des gendarmes, en avril 2016, afin de concrétiser ces mesures. “Si (une) première réunion” s’est avérée, selon le syndicat de police, “porteuse d’espoir”, aujourd’hui “les négociations piétinent” et “aucune avancée notable n’est à souligner depuis”.

“Les lâches attentats qui ont frappé notre pays ont conduit le gouvernement à activer le plan +Vigipirate+ à son plus haut niveau”, dit encore le syndicat. “Depuis des mois, les policiers sont soumis à des contraintes particulières qui ne cessent de s’alourdir”, ajoute-t-il. Unité-police appelle les autres syndicats à se joindre à lui: “seul un rassemblement de masse permettra de faire entendre au gouvernement les attentes des policiers”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *