dimanche 17 janvier 2021
Accueil / L'actualité Occitanie / Un syndicaliste agricole condamné à 3 mois avec suris pour avoir blessé un gendarme lors d’une manifestation anti-loups
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Un syndicaliste agricole condamné à 3 mois avec suris pour avoir blessé un gendarme lors d’une manifestation anti-loups

Un syndicaliste agricole, président de la coordination rurale de Lozère a été condamné le 13 septembre à trois mois de prison avec sursis et 1.500 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Mende pour avoir blessé le 23 juillet dernier un gendarme avec un tracteur apprend -on dans Midi Libre à  Saint-Léger-de-Peyre.

Il était prévenu de “violences avec arme sur une personne dépositaire de l’autorité publique”.
Absent à l’annonce du délibéré Hervé Sapet, a une peine complémentaire de cinq ans d’interdiction de détention d’arme.
Six mois de prison avec sursis avaient été requis le 4 septembre contre l’éleveur et syndicaliste qui était en état de récidive légale, puisqu’il avait déjà été condamné en février 2016 à un mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende
pour avoir participé en novembre 2015 au saccage des locaux de l’Association lozérienne pour l’étude et la protection de l’environnement (Alepe), qui défend notamment les loups.
L’éleveur de bovins de 43 ans  était prévenu d’avoir blessé aux jambes un gendarme en cherchant à forcer le 23 juillet dernier avec un tracteur la barrière d’entrée du parc aux loups, lors d’une manifestation anti loups.

Le gendarme s’était vu signifier un jour d’ITT.

 

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.