vendredi , 18 juin 2021

Un policier en civil, portant un brassard "Police" effectue un contrôle. (Illustration - DGPN/Sicop)
Un policier en civil, portant un brassard "Police" effectue un contrôle. (Illustration - DGPN/Sicop)

Un policier tué par balles à Avignon sur un point de vente de drogue

Un policier a trouvé la mort mercredi 5 mai 2021, tué par balles à Avignon, en intervenant sur un point de vente de drogue. Le tireur a pris la fuite en trottinette et n’avait pas été arrêté jeudi matin.

Mercredi 18h30, un équipage de police se rend dans une ruelle du centre de la Cité des Papes, connue comme un point de deal, pour un attroupement. Les policiers entament un contrôle au moment où une jeune femme achète de la drogue. Le vendeur ouvre alors le feu sur l’un des policiers. Agé de 36 ans et père de deux enfants, le policier touché par deux balles dans le torse succombe sur place. Ses collègues ripostent mais le meurtrier parvient à prendre la fuite sur une trottinette. Un complice s’enfuit également.

Lire aussi: Une policière égorgée au commissariat de Rambouillet, son agresseur tué

“Un des soldats de la guerre contre la drogue mort en héros”

La lutte contre les trafics de stupéfiants s’apparente à une guerre. Cette guerre, nous la menons grâce à des soldats, les policiers et les gendarmes”, a dit en fin de soirée le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. “Aujourd’hui, un de ces soldats est mort en héros”, a-t-il ajouté. “Tout est mis en oeuvre pour que cet acte odieux ne reste pas impuni”, avait assuré auparavant le Premier ministre Jean Castex.

Le tueur du policier court toujours

La Police a arrêté un suspect jeudi matin. Le tueur quant à lui court toujours. Avec un complice, ils ont pris la fuite après la fusillade. Ils sont activement recherchés par les enquêteurs de la police judiciaire, chargée de l’enquête sous l’autorité du parquet d’Avignon. Le Vaucluse, un des dix départements les plus pauvres de France, a connu une hausse du trafic de drogue ces dernières années.

L’Essor présente ses condoléances à la famille du policier et à tous ses collègues.

PMG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.