mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Société / Un policier condamné à 3 mois de prison avec sursis pour avoir abîmé un appareil-photo
Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)
(Photo/MG/Essor).

Un policier condamné à 3 mois de prison avec sursis pour avoir abîmé un appareil-photo

Un policier, membre de la brigade canine de Clermont-Ferrand, a été condamné à 3 mois de prison avec sursis par la Cour d’appel de Riom pour avoir abîmé un appareil-photo lors d’une intervention en mars 2008. Avec sept autres collègues policiers, il avait été appelé pour ramener le calme dans un bar de Clermont-Ferrand lors d’une soirée.

Alors qu’il était chargé de faire sortir des clients non impliqués dans les incidents, il s’en était pris à une artiste qui prenait un verre avec des amis à l’issue d’une exposition d’art contemporain. Selon les affirmations de la plaignante, il aurait saisi l’appareil-photo avant de le jeter à terre. Le policier soutenait que l’appareil-photo était tombé suite à une action de menottage.

Affirmant que la version du fonctionnaire “n’est confirmée par aucun témoignage”, au contraire des affirmations de la plaignante, la cour a considéré que “ces faits sont graves s’agissant de dégradations purement gratuites par un membre des forces de l’ordre”.

En première instance, le 26 juillet 2012, le fonctionnaire avait écopé d’une amende de 800 euros, mais il avait fait appel de ce jugement, de même que le parquet.

(D’après AFP)

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.