lundi 26 octobre 2020
Accueil / Société / Faute de joindre le Samu, elle emmène son bébé au commissariat

Faute de joindre le Samu, elle emmène son bébé au commissariat

Le bébé de six mois vraisemblablement décédé d’une souffrance respiratoire jeudi matin à Béziers, était déjà mort à son arrivée au commissariat de police où sa mère l’avait emmené, faute d’avoir réussi à joindre le Samu, a-t-on appris auprès du parquet.

“Contrairement à ce qu’on m’avait dit au début, le bébé était mort à son arrivée au commissariat”, a affirmé Patrick Mathé, le procureur de la République de Béziers (Hérault) en précisant qu’aucune trace suspecte sur le corps du nourrisson n’avait été relevée.

Jeudi, vers 4h30 du matin, la mère avait donné un biberon à son enfant, avant de constater quelques instants plus tard qu’il éprouvait des difficultés pour respirer. A l’aube, vers 07h00, les parents constatent que leur bébé ne respirait plus. Ils essaient d’appeler le Samu mais se trompent de numéro, a précisé M. Mathé. C’est alors qu’ils décident de se rendre au commissariat de police le plus proche, au lieu de se rendre aux urgences d’un hôpital.

Contrairement à ce qu’il avait affirmé au départ, à savoir qu’il avait réclamé une autopsie du corps du nourrisson, le procureur a mis en route la “procédure habituelle” concernant les morts suspectes de nourrisson en demandant des analyses à l’hôpital Lapeyronnie, qui dépend du CHU de Montpellier.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.