vendredi 18 septembre 2020
Accueil / Société / Un légionnaire en garde à vue après la mort d’un orpailleur clandestin en Guyane
Un site d'orpaillage illégal en Guyane (Crédit photo: DR).

Un légionnaire en garde à vue après la mort d’un orpailleur clandestin en Guyane

Un légionnaire du 3e régiment étranger d’infanterie (REI), selon les informations de L’Essor, se trouve ce mercredi en garde à vue en Guyane. il est suspecté d’avoir tué un Brésilien participant à une opération d’orpaillage illégal dans le sud-est de la Guyane.

Ce militaire de l’armée de Terre a été placé en garde à vue pour “homicide volontaire”.

Le parquet de Cayenne a ouvert une enquête, confiée à la section de recherches de Cayenne.

La victime aurait été tuée par l’arme du légionnaire sur la commune de Camopi, située sur le fleuve Oyapock qui marque la frontière avec le Brésil dans le sud-est de la Guyane.

Stationné à Kourou, le 3e RIE assure la protection du centre spatial, sa mission principale. Il participe également aux opérations de lutte contre l’orpaillage clandestin avec d’autres unités de l’armée de Terre et de la Gendarmerie. Un poste permament d’observation du 3e REI est installé à Camopi, l’une des plus grandes communes de France.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. cagou56

    Soutien à la Légion, plus de détails sur ce fait divers permettrait d’avoir un avis plus éclairé. On en est où dans les enquêtes sur les militaires tués par ces clandestins?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *