vendredi 6 décembre 2019
Accueil / A la une / Un gendarme condamné pour avoir alerté son ex-femme sur le passé judiciaire de son nouveau compagnon
(Photo/SD/L'Essor).

Un gendarme condamné pour avoir alerté son ex-femme sur le passé judiciaire de son nouveau compagnon

Un gendarme du Nord a été condamné à deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Cambrai pour une violation du secret professionnel. Il lui était reproché d’avoir alerté son ex-femme avec laquelle il a eu deux enfants sur les antécédents judiciaires de son nouveau compagnon sorti de prison. Il a également consulté le fichier des antécédents judiciaires de ce rival à 11 reprises,  précise la Voix du Nord  qui relate l’affaire.

En février 2017, le militaire avait appris, dans le cadre d’une enquête, le retour positif d’une trace ADN impliquant le nouveau compagnon de son ex,  dans un dossier de vol avec violences datant de 2013. Il avait alors informé cette dernière de cet élément,  en contravention du secret professionnel.

“C’était le papa qui parlait. Je savais qu’on allait le chercher le lendemain, que l’interpellation n’allait pas se passer en douceur, je voulais juste la prévenir pour éviter un choc psychologique à mes filles chez leur maman” a justifié à l’audience le gendarme de 38 ans.

Lire aussi sur L’EssorPicardie : un gendarme interdit d’exercer après avoir consulté les fichiers pour se renseigner sur des femmes

Le représentant du parquet lui a reproché d’avoir mis en péril l’enquête,  et compromis l’interpellation du suspect, en utilisant son pouvoir à des fins personnelles.

Son avocat, qui a mis en avant le fait que le gendarme avait été bloqué au niveau avancement et muté,  a obtenu pour son client la non-inscription de la condamnation sur le bulletin nº2 de son casier judiciaire.

A voir également

Des gendarmes mobiles (Crédit photo MG/L'Essor).

61 escadrons de gendarmerie mobile mobilisés pour les manifestations du 5 décembre

Les gendarmes mobiles vont être à nouveau massivement mobilisés pour la journée de grève du jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *