mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Société / Un collectif de familles manifeste contre les bavures policières

Un collectif de familles manifeste contre les bavures policières

Environ 150 personnes ont manifesté samedi à Paris pour dénoncer les “crimes policiers” et réclamer “vérité et justice”, à l’appel d’un collectif de familles qui ont perdu un proche après l’intervention des forces de l’ordre.

“Mon frère avait un casier blanc comme neige, pas même un délit mineur”, a expliqué la sœur de Nabil Mabtoul, “abattu par un policier de la BAC” à Millau (Aveyron) en juin 2012, après une course-poursuite.

La manifestation réunissait de nombreuses familles, comme celle d’Amine Bentounsi, tué d’une balle dans le dos à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) en avril 2012, mort pour laquelle un policier a été mis en examen pour homicide volontaire, ou de Wissam el-Yamni, qui était mort après une interpellation musclée à Clermont-Ferrand, le 31 décembre 2011.

Toutes ces familles dénoncent la lenteur des enquêtes, voire le classement sans suite de leur dossier, comme Yamina Mahdi, dont le fils Youssef est mort noyé en juin 2012 à Melun alors qu’il avait sauté dans la Seine pour échapper à un contrôle de Police. “Les policiers n’ont rien fait pour sauver mon fils. Au lieu d’appeler les secours, ils ont appelé la BAC, car il craignaient les jeunes (…). Mon fils est mort bêtement, à cinq minutes de l’hôpital”, a-t-elle regretté.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.