samedi 31 octobre 2020
Accueil / Société / Un ancien commissaire de police condamné à deux ans ferme pour corruption

Un ancien commissaire de police condamné à deux ans ferme pour corruption

L’ancien commissaire de police parisien Patrick M. a été condamné jeudi à trois ans de prison dont un avec sursis pour corruption et violation du secret professionnel, pour avoir fourni contre rétribution des renseignements sur des procédures en cours ou annulé des contraventions. Outre cette peine de prison, dont la partie ferme de deux ans est aménageable, le tribunal correctionnel de Paris l’a condamné à 35.000 euros d’amende et a prononcé une interdiction définitive d’exercer un emploi public.

Une “peine sévère”, selon Me Roux, l’un de ses avocats, pour qui il est “trop tôt” pour dire si son client, qui n’a pas souhaité s’exprimer, ferait appel. Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du parquet, qui avait demandé trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et 50.000 euros d’amende.

Les trois autres prévenus, dont deux travaillent pour des sociétés d’intelligence économique, poursuivis pour avoir rétribué le commissaire, ont été condamnés à des peines de 10 mois de prison avec sursis et 7.000 euros d’amende, un an avec sursis et 5.000 euros d’amende et quinze mois d’emprisonnement avec sursis et 10.000 euros d’amende. Chef depuis 2003 de la Brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP), une unité de la sous-direction des affaires économiques et financières (AEF) de la PJ de Paris, le commissaire a été révoqué de la police en 2008.

Il a passé quatre mois en détention provisoire.

(D’après AFP)

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.