mercredi 29 janvier 2020
Accueil / Société / Un ancien chef du GIGN, nommé ambassadeur de France à Bangui
Eric Gérard, en avril 2018, lors d'une conférence de presse (crédit photo: Ambassade de France en Algérie).
Eric Gérard, en avril 2018, lors d'une conférence de presse (crédit photo: Ambassade de France en Algérie).

Un ancien chef du GIGN, nommé ambassadeur de France à Bangui

Eric Gérard, ancien commandant du GIGN, actuellement consul général de France à Alger, vient d’être nommé ambassadeur de France en République centrafricaine, un poste délicat dans un pays instable.

Saint-cyrien, Eric Gérard, 54 ans, a fait la première partie de sa carrière professionnelle dans la gendarmerie qu’il a quitté avec le grade de lieutenant-colonel. Il a notamment commandé la compagnie départementale de La Rochelle. Chef d’escadron, il ensuite commandé le GIGN de 1997 à 2002 avec le grade de lieutenant-colonel.

Il a ensuite rejoint le Quai d’Orsay en 2007 où il a crée le service de sécurité diplomatique. A ce poste qu’il occupé jusqu’en 2013, Eric Gérard a eu pour mission de sécuriser le réseau diplomatique et consulaire français à l’étranger et les implantations du Quai d’Orsay à Paris et à Nantes. Il a ainsi audité de nombreux postes et mis en place des plans d’action pour leur sécurisation.

Le service de sécurité diplomatique est ensuite devenu une direction du Quai d’Orsay, dirigée actuellement par le général Hubert Bonneau, ancien chef du GIGN (2014-2017). Eric Gérard a été consul général de France à Marrakech (Maroc) de 2013 à 2017, puis consul général à Alger depuis le 28 décembre 2017. Conseiller des affaires étrangères hors classe, il est officier de la Légion d’honneur.

Pierre-Marie Giraud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *