jeudi 1 octobre 2020
Accueil / Société / Trois Compagnons de la Libération décorés
Cérémonie à la chancellerie de l’Ordre de la Libération. Crédit : Henri Weill.
Cérémonie à la chancellerie de l’Ordre de la Libération. Crédit : Henri Weill.

Trois Compagnons de la Libération décorés

Trois compagnons de la Libération ont été élevés il y a quelques jours à la dignité de grand officier de la Légion d’honneur par deux de leurs camarades lors d’une cérémonie à la chancellerie de l’Ordre de la Libération, raconte Henri Weill sur son blog « Ainsi va le monde ».

Alain Gayet, Claude Raoul-Davet et Louis Cortot

Alain Gayet, 93 ans, Claude Raoul-Duval, 96 ans, Louis Cortot, 91 ans, le benjamin des 14 Compagnons de la Libération toujours en vie, se sont vus remettre les insignes de grand officier par Fred Moore, 96 ans, et Hubert Germain, 96 ans, officier de la Légion étrangère présent à Bir Hakeim.

Fred Moore, ancien chancelier de l’Ordre et délégué des villes Compagnons, a rappelé à Alain Gayet qu’il avait été « son premier ami » dans la France libre. Les deux hommes ont servi dans le Régiment de marche de spahis marocains (RMSM), une des unités de la 2è DB qui a notamment libéré Paris en août 1944.

Au cours de la cérémonie, Claude Raoul-Duval, ancien pilote du groupe de chasse « Alsace » a raconté avoir vu mourir autour de lui 50 pilotes. « Si je reçois cette dignité, c’est à eux que je le dois, ces camarades auxquels je pense très souvent ».

Louis Cortot est le dernier Compagnon de la Libération encore en vie de la Résistance intérieure.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *