jeudi , 17 juin 2021

Des armes et de la drogue ont été saisis par les gendarmes (Photo: Facebook/Gendarmerie du Gard).
Des armes et de la drogue ont été saisis par les gendarmes (Photo: Facebook/Gendarmerie du Gard).

Trafic d’armes et de stupéfiants dans la région d’Alès: six individus condamné par la justice

Impliqués dans un trafic d’armes et de stupéfiants, six individus comparaissaient devant le tribunal de grande instance d’Alès, dans le Gard, vendredi 4 juin.

Le 1er juin, une opération judiciaire mobilise 80 gendarmes du Gard ainsi que l’antenne GIGN d’Orange. L’objectif: démanteler un réseau de trafiquants d’armes dans la région d’Alès. Jugés ce vendredi 4 juin en comparution immédiate pour association de malfaiteurs et achat et vente d’armes sans autorisation, six individus ont écopé de peines d’un à quatre ans de prison.

Des armes achetées sur internet et transformées

C’est la brigade de recherches de la gendarmerie d’Alès qui, sur la base d’un renseignement, a lancé l’enquête sur ce trafic qui durait depuis plusieurs mois. A la tête de ce trafic, un Alésien de 43 ans et son fils. Lesquels se sont mutuellement rejetés la faute à la barre raconte Midi Libre. Les malfaiteurs achetaient des armes de poing sur internet. Ils les transformaient ensuite artisanalement en armes létales avant de les revendre dans la région. Le père a finalement été identifié comme le véritable responsable de ce réseau criminel.

Ce dernier, “passionné par la chasse” était le seul à posséder “le savoir-faire nécessaire pour transformer des armes non létales en armes de catégorie B”, a expliqué le procureur. Lors des perquisitions à son domicile, les gendarmes ont saisi un véritable arsenal. 14 armes, 100 matériels d’armement, une presse nécessaire à la fabrication artisanale de balles ainsi qu’un important stock de munitions. Sans compter de la cocaïne, des produits stupéfiants et près de 90 plants de cannabis.

Lire aussi: Il avait menacé de décapiter un gendarme: un homme expulsé en urgence vers le Maroc

Identifiés et placé en garde en vue le 1er juin, six individus ont été déféré devant la justice en comparution immédiate. Domiciliés dans des localités proches d’Alès – La Grand-Combe, Saint-Ambroix, Saint-Martin-de-Valgalgues, Saint-Privat-des-Vieux et La Vernarède -, ils ont été condamnés à des peines de prison. Le chef du réseau a ainsi écopé de quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.