mardi 20 octobre 2020
Accueil / Société / Syndicat Synergie-Officiers : la Police en situation de “disette”
véhicule de police
Photo d'illustration (L'Essor).

Syndicat Synergie-Officiers : la Police en situation de “disette”

Le syndicat de police Synergie-Officiers s’est alarmé mardi de la situation budgétaire frappant la police, “prise à la gorge” selon lui par Bercy, quelques jours après des propos du général Favier, directeur de la Gendarmerie.

Selon Synergie-officiers, 2e syndicat d’officiers, la Police nationale se trouve elle aussi en situation de “disette”, et “au moins aussi catastrophique que celle de la Gendarmerie”. Le syndicat évoque des services de police “en cessation de paiement, des véhicules immobilisés faute d’essence ou des enquêtes “abandonnées car trop coûteuses” et demande notamment le dégel par Bercy d’une partie du budget de la Police, qui représente “10% du budget d’investissement et de fonctionnement”. Dans le cas contraire, selon Synergie-officiers, les services de police entameront 2014 avec un trou de “15 millions d’euros”. Synergie-officiers fait également part de ses craintes pour le budget 2014 en cours d’élaboration, “qui s’annonce sous les pires augures”.

Les investissements dans la Police et la Gendarmerie

Dans un rapport d’information parlementaire sur les investissements dans la Police et la Gendarmerie, le rapporteur du Sénat Jean-Vincent Placé fait état d’un besoin de financement de l’ordre de 300 millions d’euros pour les casernes de gendarmerie. Le rapport évoque également un besoin de près de 180 millions pour le renouvellement du parc automobile de la Police et de la Gendarmerie.

Pour télécharger le rapport, cliquez ici.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.