mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Société / Sécurité : création d’un service de statistiques indépendant

Sécurité : création d’un service de statistiques indépendant

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a révélé vendredi à Melun la prochaine “mise en place d’un service de statistique ministériel indépendant” sur la sécurité intérieure. L’annonce a été faite à l’occasion de la cérémonie de remise des sabres aux élèves-officiers de première année de l’école de Gendarmerie de Melun par les officiers-élèves de seconde année.

Le Premier ministre a estimé que les “statistiques de la délinquance ont été trop longtemps dévoyées”. Les batailles de chiffres autour de la sécurité, récurrentes notamment depuis l’arrivée de Manuel Valls au ministère de l’Intérieur, suscitent à chaque fois de vives passes d’armes avec l’opposition. “J’ai demandé au ministre de l’Intérieur”, a dit Jean-Marc Ayrault, “de mettre fin aux errements statistiques engendrés par la politique du chiffre que l’on a pu connaître par le passé”, assurant qu’il “y va de la crédibilité du gouvernement et de l’efficacité des services de Police et de Gendarmerie”.

“Des normes reconnues et garanties”

“C’est pourquoi j’ai souhaité”, a ajouté le Premier ministre, “qu’un service de statistique ministériel indépendant soit mis en place”. Il a ajouté “que les statistiques relatives à la sécurité répondront désormais à des normes reconnues, garanties par le déploiement de nouveaux logiciels dans la Police et la Gendarmerie”.

La Croix de la Valeur militaire sur le fanion de l’escadron de Gap

Jean-Marc Ayrault était accompagné de la ministre de la Justice Christiane Taubira et de Manuel Valls, une première pour cette cérémonie de remises des sabres aux élèves-officiers. Le dernier chef du gouvernement à avoir présidé la cérémonie était Michel Rocard, il y a 25 ans. Le sabre est l’attribut du commandement que les élèves-officiers se verront confier le 1er août 2015 dans les escadrons de Gendarmerie mobile, dans les unités de Gendarmerie départementale ou dans la Garde républicaine.

Au cours d’une cérémonie sur la place d’armes de l’école dont la façade du bâtiment principal était illuminée aux trois couleurs du drapeau, le Premier ministre a épinglé la Croix de la Valeur militaire sur le fanion de l’escadron de Gendarmerie mobile 26/6 de Gap pour son “engagement” en Afghanistan d’avril à octobre 2012. Les 114 élèves officiers de première année, en grande tenue portant des épaulettes dorées et le taconnet (shako surmonté d’un plumet bleu), se sont vu ensuite remettre leur sabre par leurs parrains, élèves de deuxième année après avoir été adoubé, un genou à terre.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.