jeudi 24 septembre 2020
Accueil / L'actualité Centre-Val de Loire / Il se suicide dans la voiture des gendarmes lors d’un contrôle d’alcoolémie
Un homme de 52 ans qui avait été interpellé dimanche 2 décembre pour conduite en état alcoolique s'est suicidé d'un coup de couteau dans la poitrine alors qu'il était dans le véhicule de gendarmerie.

Il se suicide dans la voiture des gendarmes lors d’un contrôle d’alcoolémie

 Un homme de 52 ans qui avait été interpellé dimanche 2 décembre pour conduite en état alcoolique s’est suicidé d’un coup de couteau
dans la poitrine alors qu’il était dans le véhicule de gendarmerie.
“C’était un contrôle assez banal au départ”, a assuré le procureur de la

Devant la gendarmerie de Saint-Tropez (Photo S.D L'Essor).
Homme s’est suicidé dans la voiture des gendarmes (Photo illustration S.D L’Essor).

République de Bourges Vincent Bonnefoy. Lorsqu’il a été interpellé à Saint-Georges-sur-Moulon (Cher), “l’homme n’était pas agressif. Il a accepté de suivre les gendarmes dans leur voiture” pour se rendre à la brigade où devait être précisé le taux d’alcoolémie, a précisé le magistrat.

Les gendarmes ne se sont rendus compte de rien

Les gendarmes ont expliqué ne s’être rendu compte de rien dans un premier temps. Lorsqu’ils ont découvert que l’homme s’était enfoncé un couteau dans la poitrine, ils ont prodigué les premiers soins en attendant les pompiers, mais le quinquagénaire n’a pu être sauvé.
Une autopsie sera pratiquée durant la semaine dans le cadre de l’enquête confiée aux gendarmes de la Section de recherches de Bourges.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. MIGRE Thierry

    A mon avis, aucune faute n’est à imputer aux gendarmes. L’homme n’était pas placé en garde à vue, ni agressif donc ils n’avaient aucune raison de le fouiller. Des milliers de contrevenants sont emmenés ainsi vers une brigade ou un commissariat pour être soumis à un contrôle à l’éthylomètre et la rédaction de la procédure sans qu’il n’y ai le moindre problème.

    • Belzébuth42

      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous !
      Quand on a un “client” dans le véhicule, on ne le laisse pas tout seul à l’arrière, sans surveillance !!
      Même s’il n’est pas en garde à vue !
      Je souhaite bon courage aux gendarmes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *