mardi 18 juin 2019
Accueil / L'actualité Réunion / La Réunion: Cazeneuve annonce un renfort de 32 policiers
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en visite vendredi à la Réunion, a annoncé un renfort de 32 policiers pour l'île, une "inversion de tendance" destinée à faire face à la chute des effectifs des dernières années.

La Réunion: Cazeneuve annonce un renfort de 32 policiers

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, en visite vendredi à la Réunion, a annoncé un renfort de 32 policiers pour l’île, une “inversion de tendance” destinée à faire face à la chute des effectifs des dernières années.

Dans des interviews à la presse locale, le ministre déclare : “Je vais renforcer les effectifs totaux de 32 arrivées d’ici la fin de l’année”. “A la Réunion comme sur le reste du territoire national, la sécurité est une priorité du gouvernement”, assure-t-il au Journal de l’île de la Réunion et au Quotidien de la Réunion. 126 policiers supplémentaires seront recrutés sur l’île pour 94 départs, a-t-il précisé.

Création de 500 postes de policiers et gendarmes chaque année

“Nous inversons la tendance car je rappelle que tous les effectifs avaient chuté de 2% ces six dernières années”. Au niveau national, “nous créons désormais 500 postes de policiers et gendarmes chaque année alors que le précédent gouvernement en avait supprimé plus de 13.000”. “La Réunion est un territoire où le taux de criminalité est inférieur à la moyenne nationale mais qui peut connaître des épisodes de violences urbaines sensibles comme ceux que l’on a connus en début d’année”, relève le ministre.

Il s’est félicité de la “stratégie globale de lutte contre la délinquance” qui a permis de faire baisser de “73 % début 2014” le nombre de vols à main armée observés sur la même période en 2013. M. Cazeneuve entame vendredi une visite d’une journée dans l’île, en compagnie de la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin après un déplacement à Mayotte jeudi. Il devait se rendre notamment au Port (ouest de l’île) qui a connu ces trois dernières années des violences urbaines qui ont fait plusieurs blessés.

A voir également

L'un des centres opérationnels d'Anticip. Photo Anticip.

Vents favorables pour la société Anticip, dirigée par un ancien du GIGN

Anticip, dirigée par l'ancien GIGN Cyrille Peguilhan de Sartoux, vient de nouer une alliance avec CEIS et est sur les rangs pour racheter Risk & Co.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !