lundi 12 avril 2021
Accueil / A la Une / Prison ferme pour un chauffard qui avait blessé un gendarme lors d’un refus d’obtempérer
La prison ferme après un refus d'obtempérer. Illustration (Photo: Flickr).
La prison ferme après un refus d'obtempérer. Illustration (Photo: Flickr).

Prison ferme pour un chauffard qui avait blessé un gendarme lors d’un refus d’obtempérer

Lundi 22 février, le tribunal judiciaire de Tours a condamné un homme de 46 ans à une peine de prison ferme pour avoir blessé un gendarme lors d’un refus d’obtempérer.

C’est par un post Facebook que la Gendarmerie d’Indre-et-Loire annonce cette sanction, sans préciser toutefois la durée de la peine.

A contresens sur l’autoroute après un refus d’obtempérer

Samedi 20 février, un contrôle routier est mis en place par les gendarmes au niveau du péage de Parçay-Meslay, en Indre-et-Loire, sur l’autoroute A10. Vers 22h30, ils repèrent un automobiliste visiblement peu enclin à respecter le couvre-feu. Ce dernier refuse d’ailleurs d’obtempérer aux injonctions des forces de l’ordre. Il percute alors un militaire du peloton motorisé de Chambray-lès-Tours avant de repartir à contresens sur l’autoroute pendant près de 3 kilomètres. Selon Le Petit Courrier l’Écho de la Vallée du Loir, l’homme était en outre alcoolisé. Il voulait échapper à tout prix aux gendarmes.

Finalement identifié, le chauffard a été interpellé devant son domicile avant d’être placé en garde à vue. Jugé en comparution immédiate, il écope donc d’une peine de prison ferme.

Lire aussi: Les gendarmes alertent les loueurs de gîtes sur les fêtes sauvages

La victime quant à elle, blessée au bras, “va bien et se remet de sa blessure, écrit la Gendarmerie.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.