vendredi 26 avril 2019
Accueil / Société / Un portrait de Murat accroché mercredi au Musée de l’Armée

Un portrait de Murat accroché mercredi au Musée de l’Armée

Le célèbre portrait en pied de Joachim Murat en tenue de maréchal d’Empire réalisé par  le peintre François Gérard, sera accroché mercredi au Musée de l’Armée aux Invalides à Paris.

Ce tableau, acquis par l’Etat, avait été déclaré « trésor national » à la suite d’une décision de refus du certificat d’exportation. Il appartenait au prince Lucien Murat qui l’avait déposé en 1997 aux Invalides. Lorsque la famille Murat a voulu le vendre, il fut alors frappé d’une interdiction d’exportation.

Il a pu entrer dans les collections du Musée de l’Armée grâce au concours exceptionnel du ministère des Armées et de celui de la Culture. Le tableau rejoindra un autre tableau de François Gérard, le portrait de Marie Walewska (1786-1817), l’une des maîtresses de Napoléon, légué en 1986 par la famille  d’Ornano.

Roi de Naples, brillant cavalier et meneur d’hommes exceptionnel, beau-frère de Napoléon (1767-1815), Joachim Murat reste l’un des personnages emblématiques du Premier Empire.

François Gérard (1770-1837), grand peintre des familles princières européennes du Premier Empire et de la Restauration, était surnommé « le peintre des rois, le roi des peintres ». Il avait réalisé cette huile sur toile en 1805. Elle est considérée comme l’un des plus beaux exemplaires connus du portrait de Murat en tenue de maréchal d’Empire, dignité à laquelle il avait accédé en 1804 en faisant partie de la première promotion qui en comptera dix-huit.

Le tableau de Gérard, acquis par l’Etat, constitue la version originelle de l’effigie officielle du beau-frère de l’Empereur, commandée par ce dernier. Initialement destinée au Palais des Tuileries, le tableau avait été finalement été remis à Murat. Une copie du tableau a pris sa place aux Tuileries et a été détruite dans l’incendie de 1871 durant la Commune.

Deux autres répliques conservées à Fontainebleau et à Naples.

Murat, connu pour son caractère excentrique et ses tenues souvent flamboyantes, est représenté par Gérard dans l’uniforme de cérémonie officiel des maréchaux d’Empire. Il porte le grand cordon, la plaque et le grand collier de la Légion d’honneur et la plaque de l’ordre prussien de l’Aigle noir.

Le tableau ne restera que quelques mois au Musée de l’Armée puisqu’il sera prêté cet été au Palais Fesch, le musée des Beaux-Arts d’Ajaccio pour figurer dans une exposition intitulée « Caroline Murant, sœur de Napoléon, reine des arts ».

PMG

A voir également

28 suicides depuis le début de l’année: les policiers crient à l’urgence

Une vague inédite de suicides touche la Police nationale depuis le début de l'année avec 28 décès. Des policiers se sont rassemblés vendredi devant plusieurs commissariats en France à l'appel d'une intersyndicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !