samedi 31 octobre 2020
Accueil / Société / Des policiers, dont le patron de la PJ parisienne, en garde à vue
Photo d'illustration (L'Essor).

Des policiers, dont le patron de la PJ parisienne, en garde à vue

“Des policiers et des anciens policiers” ont été placés en garde à vue par l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN) pour des “suspicions de fuites dans le cadre d’une enquête judiciaire”, a annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Le patron de la police judiciaire parisienne, Bernard Petit, fait partie des personnes placées en garde à vue mardi et mercredi dans le cadre de cette enquête qui porte sur des fuites dans un dossier instruit à Paris, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information d’Europe 1.

Des perquisitions sont actuellement en cours, a précisé une source proche du dossier. Selon cette source, les fuites qui ont débouché sur l’ouverture de cette enquête confiée à la “police des polices” remontent à “plusieurs semaines”.

“Des policiers et des anciens policiers sont en garde à vue dans le cadre de cette enquête”, a déclaré M. Cazeneuve à l’issue du Conseil des minitres, sans préciser leur identité ni leur nombre. “Si au terme de ces gardes à vue, il apparaît que des manquements graves ont été commis par des policiers ou d’anciens policiers, je serai d’une fermeté absolue et je serai intraitable à l’égard de tous ceux qui au sein de mon administration ne se conforment pas rigoureusement aux règles qui doivent prévaloir dans une administration comme la nôtre, qui est censée faire respecter le droit en tous points du territoire national et conduire les enquêtes de façon irréprochable”, a insisté Bernard Cazeneuve devant la presse.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.