vendredi 25 septembre 2020
Accueil / A la Une /  Pierre Pouchairet prix du Quai des Orfèvres 2017
Photo d'illustration (L'Essor).

 Pierre Pouchairet prix du Quai des Orfèvres 2017

Le prix du Quai des Orfèvres 2017 a été attribué mardi à l’ancien policier Pierre Pouchairet pour son roman “Mortels trafics”. Entre meurtres, go-fast et cadavres, l’intrigue, sur fond de trafic de drogue international, met aux prises des policiers de cultures – et aux méthodes – différentes, l’un en brigade criminelle du Quai des Orfèvres l’autre aux “stups” de Nice.

Le lauréat a justement passé onze années de sa carrière sur la Côte d’Azur. Un “paradis pour un jeune flic qui aime son boulot”,  dit-il, avec “les plus beaux voyous de France, des règlements de comptes, des trafics de toute sorte, et tout cela au bord de la mer et sous le soleil”.

Il a également été en poste comme officier de liaison/drogue à Beyrouth puis attaché de sécurité intérieure (policier avec un statut diplomatique) à  Kaboul, en Afghanistan, jusqu’en 2010, peu avant sa retraite prise en 2012.

Le prix du Quai des Orfèvres, qui récompense un roman policier, est décerné par un jury de 22 membres composé de policiers, magistrats et journalistes.

L’ouvrage récompensé est publié aux éditions Fayard et tiré au minimum à 50.000 exemplaires. Le prix 2016 décerné à Lionel Olivier pour “Le crime était signé” s’est vendu à 170.000 exemplaires.

La marraine du 70e prix était l’actrice Alice Taglioni. Deux anciens parrains avaient fait le déplacement sous une nuée de caméras: Alain Delon et
Jean-Paul Belmondo qui, ont-ils dit à l’unisson, ont joué autant de rôles “de flics que de voyous”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *