lundi 28 septembre 2020
Accueil / Société / La petite dernière de la famille des caméras-piétons
Dernier modèle de la caméra piétons de la société américaine Axon qui peut être couplé avec l'arme du gendarme ou du policier. (Crédit : AXON).
Dernier modèle de la caméra piétons de la société américaine Axon qui peut être couplé avec l'arme du gendarme ou du policier. (Crédit : AXON).

La petite dernière de la famille des caméras-piétons

Oubliez la caméra-piéton déclenchée par le gendarme ou par le policier. Place à sa petite sœur qui s’allumera dès que le gendarme ou le policier sortira son arme.

La société américaine Axon, nouveau nom de Taser, fabricant du célèbre pistolet à impulsions électriques, présente ce nouveau système au Salon Milipol qui vient de s’ouvrir près de Paris.

Dénommé « signal sidearm », c’est un capteur sans fil qui s’intègre aux caméras-piétons vendues par Axon. Il sera disponible dès le début de l’année 2018. Il se  fixe à l’extérieur de la plupart des étuis d’armes et déclenche automatiquement l’enregistrement des caméras-piétons dès que l’agent sort son taser ou son pistolet de son étui.

Le signal émis, qui déclenche la caméra du policier, peut également allumer les caméras-piétons des autres agents dans un rayon de dix mètres.

Selon Axon, ce système pourra évidemment servir de preuve en cas d’utilisation d’une arme car la caméra-piéton filmera la personne en face du policier.

En France, 2.600 caméras-piétons (2.000 pour les policiers,  600 pour les gendarmes) sont en cours de déploiement depuis le 1er mars 2017.

Un appel d’offres du ministère de l’Intérieur, portant sur 10.800 caméras-piétons, a été clos il y a quelques semaines. Les résultats devraient être connus début 2018.

L’appel d’offres prévoit la fourniture dès la première année de 850 exemplaires, puis de 3.000 chacune des années suivantes.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *