vendredi 23 octobre 2020
Accueil / Société / Paris : un ancien commissaire jugé pour corruption

Paris : un ancien commissaire jugé pour corruption

L’ancien commissaire Patrick Moigne, jugé à Paris pour corruption, a expliqué jeudi devant le tribunal qu’il avait accepté de rendre “service” mais a récusé avoir accepté des contreparties financières par appât du gain. Chef depuis 2003 de la Brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP), une unité de la sous-direction des affaires économiques et financières (AEF) de la PJ de Paris, le commissaire a été révoqué de la Police.

Poursuivi pour corruption active et violation du secret professionnel, il lui est reproché d’avoir fourni des renseignements, consulté des fichiers de la Police et fait annuler des contraventions contre rétribution. “Je n’en avais pas besoin”, a-t-il déclaré au président qui l’interrogeait sur les raisons qui l’ont amené à accepter des contreparties financières. “J’ai pas su dire non”, a-t-il poursuivi. “Je l’ai fait par amitié”, “copinage”, camaraderie”, a-t-il déclaré, assurant qu’il avait pensé que les renseignements qu’il transmettait ne pouvaient “pas servir à faire des choses graves”.

Patrick Moigne a passé quatre mois en détention provisoire en 2008. L’ancien commissaire encourt 10 ans de prison et 150.000 euros d’amende. Trois autres prévenus, dont deux agents de recherche de sociétés d’intelligence économique, comparaissent pour corruption active.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.