lundi 13 juillet 2020
Accueil / Brèves / Niort: agressé, le gendarme adjoint volontaire réagit avec sang-froid
Un jeune gendarme agressé à Niort. Illustration (S.D/L'Essor).
Un jeune gendarme agressé à Niort. Illustration (S.D/L'Essor).

Niort: agressé, le gendarme adjoint volontaire réagit avec sang-froid

Agressé dans le centre-ville de Niort alors qu’il allait prendre son service, un gendarme adjoint volontaire, a eu le bon réflexe. L’histoire se déroule le dimanche 5 janvier, vers minuit. Alors qu’il passe devant le donjon, célèbre monument de la préfecture des Deux-Sèvres, le militaire âgé d’une vingtaine d’année est apostrophé par un individu qui lui demande de l’argent de façon insistante.

Sans perdre son sang-froid, le gendarme poursuit son chemin jusqu’à la caserne Ribray, située rue du Général-Largeau. C’est là que son agresseur, qui le suivait, tente de lui faire les poches. La victime, en civil, appelle alors ses collègues à la rescousse. Ils interpellent le mis en cause, un ressortissant soudanais de 28 ans.

Lire aussi: Chartres : le prévenu reconnu coupable de l’agression d’un gendarme

Les militaires conduisent ensuite l’agresseur jusqu’au commissariat central de Niort. En raison de son ivresse, les policiers le placent en cellule de dégrisement avant le début de sa garde à vue. Il sera auditionné et remis en liberté dans la journée du lundi 6 janvier. Mais l’homme ressort du commissariat avec une convocation devant la justice. Selon La Nouvelle République, qui révèle l’affaire, il devra répondre de faits de violences et de tentative de vol.   

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Va t il s’y rendre ???????????????????????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *