dimanche 27 septembre 2020
Accueil / L'actualité PACA / Les migrants installés dans l’arrière pays niçois expulsés
Des gendarmes mobiles à l'entrainement (M. Guyot/Essor)
Des gendarmes mobiles à l'entrainement (M. Guyot/Essor)

Les migrants installés dans l’arrière pays niçois expulsés

Les migrants installés dans un village de l’arrière pays niçois à Saint-Dalmas-de-Tende depuis lundi soir ont été expulsés jeudi matin dans le calme. (Notre article du 18 octobre) 

Les gendarmes du groupement des Alpes-Maritimes, renforcés par les gendarmes mobiles, ainsi que le procureur de Nice,  Jean-Michel Prêtre,  et le directeur de cabinet du préfet,  François-Xavier Lauch,  étaient sur place précise Nice Matin.
Les 19 mineurs et 4 adultes, des Erythréens, ont été confiés à la Police aux frontières de  Menton pour un examen de leur situation. Quatre militants de l’association Roya Citoyenne ont été placés en garde à vue à Nice et ont reçu le soutien de manifestants qui se sont rassemblés devant le commissariat Auvare de Nice jeudi soir.
Les réfugiés occupaient un  domaine appartenant à la SNCF et l’entreprise avait porté plainte et lancé une procédure en référé devant le TGI.

Photo d'illustration (Photo S.D L'Essor).
Photo d’illustration (Photo S.D L’Essor).
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *