mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Société / Merah : trois connaissances du tueur en garde à vue

Merah : trois connaissances du tueur en garde à vue

Trois connaissances de Mohamed Merah étaient en garde à vue mercredi après leur interpellation à Toulouse et Castres (Tarn) dans l’enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier le tueur au scooter pour commettre ses crimes, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

Parmi ces trois hommes figure un militaire d’une trentaine d’années en garnison à Castres, à environ 75 km à l’est de Toulouse. Il a été interpellé tôt mercredi à la caserne, a indiqué une source policière. Du même quartier toulousain des Izards que Merah, il lui aurait en son temps offert de le conseiller pour intégrer l’armée quand celui-ci en avait formé le projet, selon un connaisseur de l’entourage de Merah.

Les deux autres, gardés à vue à Toulouse depuis leur interpellation mardi peu avant 21H00, seraient eux aussi des Izards, selon la même source. Eux aussi fréquentaient Merah, dit cette source qui leur attribue de petits délits de vols ou de trafic de drogue. Ils ne sont pas les premiers placés en garde à vue dans les investigations sur les éventuelles complicités de Merah. Jusqu’à présent, tous les gardés à vue ont été relâchés sans être poursuivis.

Pour l’heure, seul le frère du tueur, Abdelkader Merah, est mis en examen pour complicité d’assassinats. Il est incarcéré à Fresnes. Sa détention vient d’être prolongée de six mois. Selon l’une de ses avocats, le juge a motivé cette prolongation par le fait qu’Abdelkader Merah refusait de livrer l’identité d’un troisième homme présent avec lui et Mohamed au moment du vol du scooter qui devait servir aux crimes. Abdelkader Merah a reconnu s’être trouvé là à cet instant, mais il nie toute implication dans les assassinats.

Cependant les investigations ratissent beaucoup plus large et les enquêteurs remontent toutes les pistes d’éventuelles complicités en France comme à l’étranger, quelles soient logistiques, financières ou idéologiques.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.