vendredi 24 mai 2019
Accueil / A la une / Mayotte : la population manifeste pour soutenir les gendarmes de l’antenne GIGN blessés (Vidéo)
Capture d'écran d'une manifestation à Mayotte filmée par Mayotte 1ere (Crédit photo: Mayotte 1ere).
Capture d'écran d'une manifestation à Mayotte filmée par Mayotte 1ere (Crédit photo: Mayotte 1ere).

Mayotte : la population manifeste pour soutenir les gendarmes de l’antenne GIGN blessés (Vidéo)

A l’initiative du Comité de défense des intérêts de Mayotte (CODIM) une centaine de Mahorais, dont de nombreuses femmes, ont manifesté mardi à Bandrélé (sud-est de Mayotte), pour dénoncer les violences dont ont été victimes dimanche deux gendarmes de l’antenne locale du GIGN.
L’un d’eux, très grièvement blessé, a été transféré à la Réunion et lutte toujours contre la mort.

Lire aussi sur L’EssorPronostic vital engagé pour un gendarme de l’AGIGN de Mayotte, blessé lors d’une arrestation

Les manifestants, ont bloqué la circulation et ont occupé un moment la mairie, pour réclamer au maire davantage de sécurité et  “que la ville ne devienne pas une zone de grand banditisme”.
Selon la chaîne de télévision Mayotte La 1ère, le sous-préfet Julien Kerdoncuf, nommé à Mayotte à la suite du mouvement de protestation de la population contre l’insécurité qui a paralysé l’île pendant six semaines, en février et mars dernier  s’est rendu sur place et a dialogué avec la population.

A voir également

Gardes républicains dans la cour du palais de l'Elysée (MG/L'ESSOR)

La réforme de la sécurité de l’Elysée inquiète le créateur du GSPR

La future direction de la sécurité de la présidence de la République (DSPR) inquiète le colonel (ER) Alain Le Caro, le créateur du GSPR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !